L’AS VClub dans la phase d’intransigeance

L’AS VClub dans la phase d’intransigeance.

Devenu implacable depuis le match de triste mémoire livré à Alexandrie contre le plus grand adversaire de toute son histoire, l’AS VClub est sur le chemin de non retour. Le club de la capitale s’est engagé à aller de l’avant, rien que vers l’avant. Gagner tous les matchs qui restent à sa saison, pas que cela. Jouer, briller, illuminer ses supporteurs par des prestations XXL c’est la nouvelle dynamique de l’AS VClub. Elle a pris source dès le retour du club de l’Égypte, quand Simba SC se présentait sur le sentier des Dauphins Noirs. C’était le début d’une épopée dont on sait déterminer la fin aujourd’hui.

Contre les Tanzaniens, l’AS VClub n’a pas récité le football, comme elle sait le faire. Elle a plutôt conjugué le foot au temps adresse du mode solidité, et a fait exploser l’adversaire qui pourtant dégageait l’image d’une équipe redoutable, collectivement surtout. C’est là que démarre l’intransigeance. Vita Club ne lésine pas sur ses énergies, ne négocie pas sur le rapport de force avec son opposant du jour. Jean-Marc Makusu dans un registre qui est le sien, inscrit un doublé. Avec un but chacun, Fabrice Ngoma, Padou Bopunga et Ruddy Makwekwe enfoncent les visiteurs. Cinq buts à zéro, une manita placée sous le signe de l’ascension inéluctable d’un club qui ne doute jamais de ses capacités à surprendre.

Quelques jours après, quatre pour être plus précis, VClub est mis aux prises avec le Daring Club Motema Pembe, son rival de la ville de Kinshasa. Un coloss du championnat, qui subit la règle rigide des Moscovites. Les Immaculés accablés par des problèmes, se font piéger dès la troisième minute par l’inaltérable Jean-Marc Makusu, avant que Francis Kazadi et Fabrice Ngoma ne scellent la partie.

VClub intransigeant, dans sa meilleure forme de la saison, n’a pas épargné la JS Bazano le week-end dernier. L’intransigeance incrustée dans la fibre de tous les joueurs, fait encore parler d’elle. Même en l’absence de certains cadres, le boulot ne souffre d’aucune entorse. Le jeune Russien Tusilu oblige un défenseur de Lumpas à marquer contre son camp. Le tout nouveau Lembo Amfumu fait le break à l’heure où la JS Bazano tentait de croire en un retour.

Avec sa défaite par deux buts à zéro, la JS Bazano est la seule sur le quatre dernières équipes affrontées par VClub, à avoir tenté de résister. Car trois jours plus tard, c’est au tour du CS Don Bosco de passer au tabac. Au stade des martyrs mardi dernier, les Salésiens se font submerger par l’intransigeance et la puissance offensive de l’AS VClub. Jean-Marc Makusu fidèle à ses habitudes marque, mais l’homme de l’après-midi se nomme Francis Kazadi. Auteur d’un doublé, l’ancien du Daring améliore inexorablement son ratio but sous la tunique Vert et Noir. L’irrégulier Jésus Moloko met à terre l’équipe de Kasongo Ngandu avec un crucificateur troisième but.

Florent Ibenge et ses ouailles n’en finissent de semer terreur et friction à chaque sortie. Ils restent dur une moyenne de 3,5 buts par matchs, 14 buts sur les quatre dernières rencontres. Simplement effarouchant. Censée tenir sur la durée, cette intransigeance devra se poursuivre ce week-end en Ligue des Champions devant la formation algérienne de Saoura, pour le compte de la troisième journée de la phase des groupes de la CAF Champions League.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer