Ces 10 anciens joueurs de la Linafoot oubliés à l’usure du temps.

Certains sont au crépuscule de leurs carrières et peuvent accrocher les crampons, d’autres encore peuvent revoir la lueur. Mais dans les débats des sportifs congolais, l’on semble ne pas vouloir revenir sur les pages lues depuis 15 saisons.

1. Dieudonné Kalulika . Depuis 2005 sous les couleurs du TP Mazembe, celui-ci s’est envolé pour la Belgique avec un tour dans 8 clubs en 7 saisons dont Saint Trond au pays du Roi Léopold. Un retour presque pas attendu en Afrique en 2013 à primeiro d’Agosto et dans cette période de vache grasse chez les Angolais où les figures congolaises sont Bobo Ungenda et Dago Tshibamba.

2. Joyce Lomalisa . 26 ans aujourd’hui , Joyce a presque perdu la joie du football congolais après 94 matchs joués au sein de l’As Vita Club et 26 apparitions avec l’équipe nationale. Parti en Belgique à R.E Mouscron, 3 apparitions seulement, puis plus rien dès lors apart une feinte comeback, aussi muet dans l’aquarium des dauphins et une liberté remise au joueur, selon les dernières informations.

3. Luvumbu Nzinga Héritier. L’attaquant de l’As Rojolu repéré par Florent Ibenge en 2013, Luvumbu a disparue des grands débats depuis le CHAN 2016 avec un but face à l’Éthiopie sur un service de Guy Lusadisu ( aujourd’hui coach de Maniema Union). Au mercato de 2017, le club Bruxellois de Royal saint Galois a sollicité le service de l’attaquant mais au cours de la même année celui-ci a été répertorié sur la liste de l’As FAR (Forces Armées Royal), une formation marocaine qui a terminée la saison à la 14è place de la Botola Ligue 2017-2018.

4. Lema Mabidi un autre talent que Ibenge a révélé en provenance de Shark XI, le connu Shikito promettant d’être un crack du football congolais. C’est en 2013 que le milieu de terrain a changé d’aquarium, quittant les requins et rejoignant les dauphins. Du lot des finalistes malheureux de la LDC en 2014, et des médaillés de bronze de la CAN 2015, le CS Sfaxien (Tunisie), 11 apparitions, puis le Raja de Casablanca au Maroc où il est aujourd’hui rejoint par son compatriote Ben Malango.

5. Hervé Ndonga . Dans l’effectif du TPM entre 2009 et 2015 avec une bémol chez Don Bosco 2014, Ndonga était l’un de la brillante génération des léopards U20 du tournoi de Toulon en 2013 et convoqué deux fois, notamment face au Togo et à la Libye lors des éliminatoires de la Coupe du monde en 2014 chez les seignors. L’histoire ne mentionne pas ce jeune opportuniste vainqueur de la LDC 2009, la supercoupe de la CAF et finaliste de la coupe du monde, Hervé serait dans les décombres du championnat Angolais à Progresso de Lundal Sul.

6. Ilongo Ngasania, Portant le DC Motema Pembe dans son cœur ,entre aller-retour, Malgré ses multiples départs hors du pays, Hapoek Tel Aviva ( Israël 2004-2005), Spartak Maltchik (Russie 2005-2006), deux saisons à vide au Fk Mladia Boleslav Fc ( Rep. Tchèque 2006 – 2008), puis Hatta Club ( Émirat, 2008 – 2010) avant de poser ses valises au TP Mazembe entre 2012 et 2014, 19 matchs joué par l’homme au pied magnétique. Mais il n’y a que le maillot du CS Don Bosco que Saddam à mis longtemps dans sa carrière avant de se réfugier au Forest Rangers Fc en Zambie.

7. Ebunga Nsimbi. Patou Ebunga fait ses grandes apparitions au DCMP après 3 saisons, le latéral gauche est passé à l’autre bord de la rivalité kinoise pour 4 saisons avant de partir avec espoir de briller avec la formation Soudanaise d’Al Hilal Omdourman en plein apogée. Rien à voir au désert, soucieux de sa carrière, Ebunga sans faire signe de vie , a pris le bateau pour le Congo d’en face à l’AC léopards Dolesie avant de revenir à l’as VClub où la concurrence l’a éteint.

8. Lelo Mbele. Disparu de puis 2017 au DCMP (15 matchs, 8 buts) , l’épisode après son retour au pays. Une histoire de palmarès maghrébin avec le Cs sfaxien avec une coupe de la CAF en 2007( 30 matchs, 14buts) en pleine confiance après deux Vodacom Challenge avec l’As VClub en 2004 et 2005 (32 matchs, 19 Buts), l’attaquant à fait 27 matchs sous les couleurs L’espérance de Tunis pour 10 buts.

Depuis 2017, quittant DCMP , Lelo a fait des prestations plus-que-parfait a Bag Ulku Yurdu Sk (Turquie) avec 12 buts en 12 matchs, avant de partir pour l’Inde où il est jusqu’à nos jours d’après nos dernières informations.

9.Janvier Besala . Le nom du défenseur évoque des souvenirs dramatiques du football congolais. 30 ans aujourd’hui, l’ élément de l’ultimatum dans pe conflit Mazembe-Esperance de Tunis , le Fruit du Daring Club Virunga serait en Tanzanie à Simba SC.

10. Eric Bokanga Musau. le converti Équato-guinéen fruit de Benfica de Luanda est passé par VClub en 2009 avant d’être transféré à l’Espérance de Tunis contre 600.00$, une sommes passés dans le pagner de la messe occulte, avant de s’envoler pour la Belgique au Standard où il a fait 13 apparitions puis revenir au pays chez les Corbeaux du TPM, puis dans l’effectif de Renaissance en 2016…

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, l’important c’est ce que l’histoire retiens de ces figures du football congolais.

Glovic Mpoyo / Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer