Congo-Brazzaville vs RDC : Les notes des Léopards

Le score d’un but partout a sanctionné le derby du fleuve de ce dimanche 18 novembre entre les deux Congo.

Les poulains de Florent Ibenge ont pendant un long moment maîtrisé leur adversaire, sans toute fois tirer profit de cette domination. Le but de Kabongo Kasongo à la 38ème minute n’a pas été suffisant.

Voici les notes des joueurs RD Congolais ;




Ley Matampi 7 : Auteur d’un très grand pour sa réapparition dans le onze de Florent Ibenge. Le gardien de Al Ansar a sorti une magnifique claquette à la 72ème avant de refuser le deuxième but aux Brazzavillois sur une double parade en toute fin de match.

Issama Mpeko 5,5 : Discret offensivement, le latéral du TP Mazembe a réalisé un match moyen. Aucun centres réussis dans l’ensemble de la rencontre. Il est plus resté dans la peau du défenseur, oubliant sa mission de créer à tout moment du surnombre dans la moitié de terrain adverse.

Christian Luyindama *7,5: il a été le meilleur léopard ce dimanche. S’appuyant sur sa puissance physique, le Roc du Standard a remporté plusieurs duels et annihilé plus d’une fois les velléités des visités.

Marcel Tisserand 5,5: 45 bonnes premières minutes, avant sa sortie sur blessure. Le défenseur congolais a préféré jouer à la normale, sans prendre trop de risque. Match intéressant de l’ancien monégasque, malgré des relances quelques fois approximatives.

Glody Ngonda 5: À l’image de Issama Mpeko, Glody Ngonda ne s’est fait sentir offensivement, pourtant le schéma tactique était conçu de manière à favoriser les montées de deux latéraux. Malheureusement personne de deux, n’a été capable de se créer un danger dans le cœur de la défense adverse.

Youssouf Mulumbu 7 : Le capitaine est le premier à montrer la voie. Il a joué très engagé, appliqué dans la récupération de ballons et très actif dans l’entre-jeu congolais. Véritable concasseur !

Chancel Mbemba 6 : On attendait de lui, plus que ce qu’il a rendu. Assurer l’équilibre de l’équipe, participer dans la construction du jeu, se projeter vite vers l’avant (comme il en a l’habitude), mais l’ancien de New Castle s’est contenté de jouer au récupérateur au lieu du relayeur. Il a tout de même réalisé un bon match, avec des interventions défensives de grande envergure.

Trésor Mputu 7 : Retour gagnant du milieu de terrain congolais. C’est son malicieux coup-franc qui amène le but des Léopards. Sans vouloir trop garder le ballon, Trésor Mputu a joué simple. Précis dans les passes, il est impliqué dans plusieurs actions offensives de la RDC, dont la derrière contre-attaque, moins bien conclue par Kabongo Kasongo.

Yannick Bolasie 5: Il aura touché beaucoup de ballons, mais toujours des mauvais choix, dans le dernier geste. Le TGV congolais a tenté de bousculer la défense des Diables Rouges, par des débordements sur son aile gauche, mais pour un résultat nul.

Kabongo Kasongo 6 : Son opportunisme a permis à la RDC d’ouvrir le score. Après, l’attaquant de Zamalek s’est totalement effacé. Il a manqué de fraîcheur physique et psychologique pour finir l’une de plus belles actions des Léopards dans ce match, à l’approche de la fin du match.

Firmin Mubele 3,5 : il fallait que le commentateur le cite une fois toutes les dix minutes pour que les congolais se rendent compte de sa présence sur terrain. Match très moche de la part de l’attaquant de Toulouse. Maladroit, imprécis, distrait et moins remuant sur l’aile droite de l’attaque. Cela ne suffisant pas, l’ancien de Vclub est même à l’origine du coup-franc qui amène l’égalisation des Diables Rouges.

Remplaçants ;

Bobo Ugenda 6 : Entré en début de seconde période après la blessure de Marcel Tisserand, Bobo Ugenda n’a pas hésité un seul instant à aller aux contacts, parfois de façon virulente mais très bénéfique pour la RDC. Le joueur de Primeiro d’Agosto, a rendu une très bonne copie.

Meschack Elia 5 : Il n’a eu quinze minutes pour s’exprimer. Il a apporté de l’accélération au jeu des Léopards et du danger dans la défense du Congo-Brazzaville. Le rôle de supersub lui va bien, avec un plus de minutes que quinze, il aurait mieux fait.

Fabrice Ngoma ? : C’est en toute fin de match que le meilleur milieu de terrain entre en jeu. Le deuxième ballon est une passe en or pour Yannick Bolasie, qui malheureusement contrôle mal le ballon et n’arrive à éviter le sixième match sans victoire pour la RDC en 2018.

footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer