Coupe de la CAF : minimum nécessaire pour Mazembe face à Otôho

Pour le retour des compétitions africaines interclubs, Mazembe, seul représentant de la RDC, recevait à domicile l’AS Otôho de Oyo (Congo Brazzaville). Pour cette première journée de la phase de groupe, Franck Dumas sortait un 4-2-3-1 avec les titularisations de Richard N’Joh et Jephté Kitambala.

En début de match, les locaux tentaient de dominer les débats. Le match restait sans véritable occasion. A la demi-heure de jeu, Jephté Kitambala trouvait la barre et Emmanuel N’Joh se ratait sur l’occasion d’ouvrir le score (30e, 0-0). Otôho subissait mais ne rompait pas.

Merceil Ngimbi touchait lui aussi le poteau après la demi-heure de jeu (35e). Quelques minutes plus tard, Kamalondo vibrait. Sur un coup-franc, Richard Emmanuel ouvrait le score d’une balle à ras-de-terre bien ajustée (1-0, 37e). A la pause, le score ne bougeait pas.

Mazembe sans grande inspiration

En seconde période, Kabaso Chongo devait sortir sur blessure cédant sa place à Ntambwe Magloire (48e). Malmenés, les visiteurs tenaient bons tout en se montrant par quelques occasions offensifs. Emmanuel N’Joh passait tout prêt d’un doublé (77e) mais voyait sa frappe heurter le poteau gauche sortant.

En fin de match, une tête de Suleiman Sakande passait juste à côté (79e). Dumas faisait monter Mayombo et Ngalamulume pour maintenir le rythme pour les dix dernières minutes. Après une derrière frayeur où Mounkoro intervenait (91e), l’arbitre sifflait la fin du match sur la courte victoire de Mazembe face aux Brazzavillois.

Iragi Elisha

Vous pourriez aussi aimer