Disqualification Léopards U23 : L’impuissante FECOFA admire son théâtre

Tel un aveu d’impuissance, une incompétence voilée par des phrases perfides, la FECOFA s’est livrée dans un nouveau spectacle surréaliste, qu’elle a apprécié elle-même, sans le concours de spectateurs. Au milieu d’un tourbillon créé par ses propres boulettes, la Fédé congolaise, a réagit cet après-midi à la nouvelle qui a déchiré les cœurs sportifs. Comme l’on pouvait s’y attendre, rien d’intéressant, ni de salutaire n’a été dit au cours de la réunion tenue par l’instance faîtière du foot congolais. Le naufrage est consommé, il ne restait qu’à constat les dégâts. La FECOFA, a dans communiqué rendu public ce jour, acquiescé la décision excluant les Léopards U23 des qualifications à la CAN 2019, se résignant même à ne pas aller en appel au près de la CAF.

Intriguante , est la manière dont cette enième erreur administrative, a été reconnue. Avec autant de légèreté que d’insouciance, comme si le peuple congolais en était fier. Et les questions reviennent ! Footrdc.com s’interroge ; s’agit-il d’une simple erreur, d’omission ou d’inattention ? Est-ce de la négligence, de l’inconscience, ou de l’incompétence ? Des cas presque similaires, les congolais en ont connu, mais où est-il écrit que cela ne devrait prendre fin un jour ?

L’on se rappelle comme si c’était hier, du cas Janvier Bessala en Ligue des Champions de la CAF 2011. Une erreur visiblement mince, mais qui mit le TP Mazembe hors compétition. Un désastre, un mystère, qui n’a jamais été bien décodé. La Fédé n’avait aucune innocence à brandir. Cinq ans après, la même Fédé, c’est un tout nouveau numéro. VClub disqualifié de la Ligue des Champions au profit de Mamelodi Sundowns. La nouvelle est bouleversante, les décideurs sont inertes comme souvent.

Cette élimination de la sélection U23, est non seulement une honte affligeante, une preuve de plus que, le football congolais est géré par des personnes qui s’amusent au lieu de travailler, ceux qui gèrent sans contrôler. Placer aux coins de rues toute une nation, sacrifier toute une génération, ne pourrait rester impuni.

Et tous les efforts conjugués par ces jeunes, cette énergie déployée, cet enthousiasme, ce dévouement, ces voyages dans les airs, s’en vont en fumée à cause d’une erreur, dont on prend acte sans clairement expliquer ce qui nous a trainé jusqu’à cet accostage forcé.

Isaac B’ampendee /Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer