Échos +243: Bakambu met un doublé et fait rêver le Beijing au titre

Vainqueur avec le Beijing Guoan, l’attaquant congolais en grand artisan, rapproche son équipe à deux points de retard sur le leader Guangzhou Evergrande, à une journée de la fin du Championnat.

Certes, réaliser l’exploit d’être sacré champion de Chine avec Bruno Genesio qui a pris l’équipe depuis quelques semaines seulement, sera un miracle.

Alors qu’il lui reste un match à disputer dimanche contre le Shandong Luneng. Possible de rêver mais ça partait démesuré. Guangzhou Evergrande sera peu inquité, ça sera un couteau dans le beurre, car le 1 premier au classement de la CSL affrontera les abutyrotomophilogenes du Shanghai Shenhua, classé douze marches derrière. La seule probabilité pour Bakambu et les siens d’avoir la mise sera une victoire dans leur camp, et une défaite du poursuivi. Mathematiquement même un nul d’Evergrande ne fera pas l’affaire.




En cas d’égalité de points entre les deux formations, Guangzhou resterait devant grâce à sa victoire 3-1 au match aller quand Beijing Guoan ne s’était imposé que 1-0 au retour. Dans tous les cas, Bruno Genesio est l’homme à remercier, il a qualifié son équipe directement pour la prochaine Ligue des champions. À son arrivé, les verts de la capitale chinoise était classés 3e, avec quatre points de retard comparativement au leader.

Un mardi d’espoir mais insuffisant

Ce mardi, le Beijing Guoan a gagné facilement sur le terrain de Guangzhou R&F en s’imposant 4 contre 1. La paire Renato Augusto – Cédric Bakambu été encore étincelante. Le Brésilien a ouvert le score après une action précipitée incroyable (28e), puis l’attaquant congolais, lui, a inscrit un doublé d’une tête puis d’un fouet placé en espace de deux minutes. Mais dans le même temps, le Guangzhou Evergrande n’a pas tremblé et n’a pas laissé respiré son hôte en. En déplacement, contre le Hebei Fortune de Javier Mascherano (3-1) l’argentin ancien de Barcelone s’est incliné devant la formation du Brésilien Paulinho également double buteur dans ce match (41e, 58e).

Seul le miracle peut permettre à Bakambu de soulever la coupe de la China Super League la semaine prochaine.

Glovic Mpoyo/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer