Jackson Muleka, le petit magicien du TP Mazembe.

C’est l’histoire d’un talisman entre le joueur et son équipe. Une fibre optique installée depuis le début de la phase des groupes en Ligue des Champions Africaine de Football. Quand Jackson Muleka brille de mille éclats, le TP Mazembe scintille sur les prés Africains. Quand il marque, le TP Mazembe gagne, c’est l’axiome de la vie des corbeaux en phase des groupes de la Ligue des Champions Africaine cette saison. La Muleka dépendance est forte, elle a pris un accent aigu ces derniers jours.

Les résultats du TP liés à ses peids

Muleka est providentiel pour le TP Mazembe et la dépendance est inénarrable. A chaque journée de la Ligue des Champions Africaine, les corbeaux se chauffent aux rayons de bonheur de Jackson Muleka comme le lézard se chauffe aux rayons du soleil. À Kamalondo, le jeune avant-centre baigne dans un sentiment de bonheur vif. Il enchaîne des buts à domicile tout comme à l’extérieur, il affole les compteurs avec béat, Muleka séduit tout simplement.

Déjà auteur de 4 buts lors des deux premières journées de la phase des groupes, le prodige est resté muet que lors de la troisième journée en Angola face à Primeiro de Agosto (1-1). Cette période de vache maigre a eu la durée d’une gelée blanche sous un soleil d’avril. Voilà à la 4 ème journée, Muleka se dorlote déjà dans une béatitude. Ce pur produit du centre de formation du club a permis au TP Mazembe de s’imposer (2-1) devant les Angolais de Agosto en signant le deuxième but de la partie le samedi à Kamalondo. Muleka a non seulement offert au TP Mazembe la victoire, il a envoyé son club quart de finale de la compétition.


Muleka ou l’étoile brillante et filante.

Le talent du jeune attaquant Jackson couplé à ses ahurissantes statistiques forment un ensemble plus que parfait et un plat rare et délicieux. Meilleur buteur de la Ligue des Champions Africaine jusqu’à présent après 4 journées avec 5 buts, Muleka est un avant-centre d’une pureté parfaite sur le continent africain. Peu d’attaquant lui arrive à la cheville à cette étape de la compétition (ses poursuivants direct ont tous ont atteint 3 buts) . Il illumine le parcours obscurci et éclaire l’avenir ombrageux de Mazembe grâce à son génie créateur. À Kamalondo, l’ancien joueur de l’académie s’est attiré un grand cortège de sympathie.

Son talent péremptoire et adoubé hallucine les mangeurs des crocodiles et mêmes les fans. À ce jour, Muleka est accueilli dans les cœurs exigeants des supporters de l’équipe à deux couleurs avec la majesté d’une reine qui accorde la grâce à ses sujets. Il est rare de rencontrer des talents incontestés, mais celui de Muleka s’impose et ne peut être discuté. Cette saison, l’attaquant du TP Mazembe est parti pour être une légende du club et même du football sur le continent africain.

Marco Emery Momo/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer