Jean-Marc Makusu et la chronique d’un buteur qui s’est choisi son stade.

L’AS Vclub s’est bien relevée dimanche de sa finale perdue contre le Râja Casablanca, en marchant sur la modeste formation de Bantu FC (4-1).

Lors de ce match, le leader de l’attaque des Dauphins Noirs s’est à nouveau illustré, comme quand il s’agissait de remettre VClub sur les rails devant le Râja, comme lorsque VClub a eu besoin de renverser Renaissance Berkane ou encore quand il fallait mettre Al Masry dos au mur. Jean-Marc Makusu, buteur providentiel, qui ne passe que très rarement à côté des matchs disputés à domicile.

Le stade des martyrs est devenu le jardin de l’ancien joueur du Wadi Degla, son champ, sa maison. Qu’importe le niveau de l’adversaire, la taille du défi ou l’enjeu du match, tant que ça se joue au stade des martyrs, l’AS Vclub a au moins un but assuré, en Linafoot ou en Afrique. Et le buteur n’est personne d’autre que Jean-Marc Makusu. Un poison pour les défenses adverses, il n’en demande jamais trop pour faire sauter les verrous. Avec juste un peu de l’espace, l’international congolais est capable de tourner en bourrique tous les défenses, même celles que le commun de mortel appellerait labyrinthe. Mais cette réussite et efficacité du joueur de 26 ans, vient malheureusement contraster avec son rendement loin du stade Kamaniola.




Muet à l’extérieur, Jean-Marc l’aura été durant toute la période qui a suivi le tour de cadrage de la Coupe de la CAF. Le serial buteur a alors affiché une attitude contraignante, ayant amené beaucoup à le surnommer _« L’homme du stade des martyrs »_. À Casablanca contre le Râja en phase des groupes, à Berekum contre Aduana Stars, et à Abidjan contre l’ASEC, Jean-Marc Makusu pourtant titulaire n’aura rien démontré.

En quart, en demi et en finale, le buteur de l’AS VClub est resté égal à lui-même. Pas de buts à Berkane devant Renaissance, pas de but à Port Saïd contre Al Masry. Lui c’est au stade des martyrs qu’il brise le spectre. C’est là que son sens de buteur s’exprime, que sa maestria et sa lucidité sont mises à découvert.

Jean-Marc Makusu ou la chronique d’un buteur qui s’est choisi son stade…

VClub a commencé une nouvelle campagne africaine, et est déjà sûr de compter sur son joyau, lui aussi l’a déjà fait pour la première de son club, avec un magnifique doublé devant le Bantu FC.

Mais ce n’est pas en marquant uniquement au stade des martyrs que Jean-Marc Makusu portera l’AS VClub au plus haut niveau, c’est-à-dire vers le sacre continental. Il devra apprendre à faire parler la même adresse sur les territoires ennemis afin de rassurer davantage son club, qui a fait la récente campagne sans la certitude de remporter des matchs à l’extérieur, à cause du mutisme son supposé buteur-sauveur.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer