La condition pour que Dieumerci Mbokani revienne en sélection.

Auteur d’une saison 2018-2019 tonitruante, l’international congolais, Dieumerci Mbokani, ne semble pas encore rassasié malgré des années passées à savourer le football du haut niveau. Cette saison, il en est déjà à 20 buts toutes compétitions confondues dont 15 en championnat. Mbokani 34 ans, est le métronome de la formation d’Antwerp Royal, l’homme à tout faire. Si le club anversois tient encore dans le top 5 de la Jupiler Pro League, c’est en bonne partie grâce aux buts et assists de l’ancien joueur du Standard de Liège.

Sa lumière qui brille et illumine la Belgique, a naturellement ressuscité les envies de le revoir en sélection après la CAN 2017 achevée sur le signe d’un au-revoir silencieux. La RDC se faisait éliminer en quarts de finale par le Ghana, terrible désillusion pour Mbokani et les Léopards. Depuis, le buteur congolais n’a plus revêtu le maillot tricolore de la RDC. Convoqué par Florent Ibenge avant la CAN 2019, Dieumerci Mbokani avait simplement décliné l’appel. Même Christian Nsengi a tenté, lui aussi, de ramener le trentenaire en sélection mais toujours sans succès. Pour des raisons jamais expliquées, Mbokani n’est plus revenu défendre les couleurs de son pays.

Pour l’émission Talents d’Afrique diffusée sur C+, Dieumerci Mbokani a répondu à sa situation avec l’équipe nationale. À en croire le joueur, il n’est pas pour l’heure opportun qu’il revienne en sélection, peut-être à une autre période puisqu’il est comme tous ses compatriotes, intéressé par une phase finale de la Coupe du Monde, le mondial 2022 qui est d’ailleurs la seule condition et motivation pour son retour en sélection.

« Je ne suis pas encore prêt à revenir en sélection. C’est vrai que je suis en contact permanent avec le nouveau sélectionneur, mais on verra avec le temps. Mon rêve c’est de jouer la Coupe du monde avant de raccrocher », a déclaré Dieumerci Mbokani.

Et d’ajouter : « J’ai déjà joué la CAN, la Ligue des Champions, l’Europa League et si je joue la Coupe du monde, ce sera la consécration, je serai très heureux. S’il faut jouer la Coupe du monde, forcément il faut que je revienne en sélection« , poursuit-il.

Le poids de l’âge n’a pas l’air d’entacher son talent ou sa forme. Le meilleur buteur de la Jupiler Pro League se sent bien et s’estime capable de tenir encore pendant cinq ans. « J’ai 34 ans et physiquement je me sens bien. Je compte bien jouer encore 5 ans avant de raccrocher » a-t-il rassuré.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer