Les 5 révélations de Christian N’sengi avant Angola – RDC

Les Léopards de la RD Congo ont forcé leur destin en Angola face aux Antilopes Noires. Tenus en échec à domicile, les hommes du coach Christian N’sengi sont allés s’imposer à Luanda, contre toute attente, à l’occasion de la 4ème journée des éliminatoires CAN Cameroun Groupe D. Avec désormais 6 points, la RD Congo se relance dans la course vers le pays des Lions Indomptables pour la fête continentale du football.

Le Congo a retrouvé de l’espoir après avoir vaciller dans l’univers nourri d’incertitude et conjugué le futur au conditionnel. Dans ce moment où tout le monde semblait tournait le dos au sélectionneur national, l’homme, tel un prophète, a révélé quelques situations qui se sont réalisées après la double confrontation face aux Antilopes Noires de l’Angola. Voici les 5 révélations de Christian N’sengi

« 6 sur 6 au mieux, 4 sur 6 au pire »

Au chapitre de la première révélation, le patron de la tanière a envisagé un pire scénario et un meilleur pour les Léopards qui sont restés sur deux matchs nuls. « L’objectif est d’engranger le plus de points possibles lors de cette double confrontation, 6 sur 6 au mieux, 4 sur 6 au pire, nous sommes conscients et voulons à tout prix le faire, sans penser à aucune autre alternative », disait-il. Après cette double confrontation, la pièce imaginée par Christian N’sengi s’est produite. Sue les 6 points possibles, les Léopards en ont pris 4. Un scénario déjà évoqué par le patron du staff technique.

« On joue mieux à l’extérieur »

Le deuxième chapitre de cette série de révélations est tirée d’une interview que Christian N’sengi a accordé au Groupe Canal +. Au milieu des critiques acerbes, le jeu proposé par les hommes du coach Christian N’sengi n’a jamais fait l’unanimité. Le sélectionneur, vivement critiqué pour ce qu’il propose, est sorti pour se défendre : « On joue mieux à l’extérieur ». Le sélectionneur national ne se méprend pas. Sur les 4 rencontres jouées en ces éliminatoires CAN Cameroun, la RD Congo a montré du caractère qu’à l’extérieur notamment face à la Gambie et tout récemment face à l’Angola.

« On s’en sort peut-être mieux quand on est au pieds du mur »

Le Congo étaient dans une situation inconfortable. Les Léopards couraient toujours après leur première victoire trois journées après. Au bord du précipice, les fauves se sont réveillés — en agonie, le Congo est revenu à la vie dans la course vers le Cameroun. « On s’en sort peut-être mieux quand on est au pieds du mur« . Les hommes du coach Christian N’sengi s’en sont sortis d’une situation obscur grâce à la victoire en Angola (1-0). Là encore, la prophétie du sélectionneur national s’est révélée.

« On encaisse pas beaucoup de buts »

Dans le groupe D des éliminatoires CAN Cameroun, la RD Congo peut se féliciter d’avoir la meilleure défense. Les Léopards font preuve d’une ténacité importante. « On encaisse pas beaucoup de buts » ! Eh oui, la RDC n’a encaissé que deux buts depuis le début de ces éliminatoires. A ce stade, le Congo est l’un des pays à avoir encaissé peu de buts (2). Là encore, la prophétie s’est révélée. Le Congo n’a encaissé aucun but.

« On marque plus à l’extérieur qu’à domicile »

Pour finir cette série, le sélectionneur a évoqué le point offensif : « On marque plus à l’extérieur qu’à domicile ». À domicile, le Congo affiche des chiffres faméliques proche d’un marasme. Aucun but marqué au stade des Martyrs de la Pentecôte en deux matchs joués à la maison, au point de dire que l’équipe est maudite à domicile. Si le Congo a mis 3 buts, c’est à l’extérieur que les Léopards ont marqué notamment 2 buts face à la Gambie et 1 devant l’Angola. Muet à domicile face aux Antilopes Noires, les fauves ont marqué à l’extérieur.

Marco Emery Momo / Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer