Linafoot D1 : Chiffre 13, la carte cachée des clubs pour l’arrêt définitif du championnat (Exclusif)

L’alliance s’est fragilisée. Les équipes de la Ligue 1 sont divisées au sujet de la reprise du championnat national de football. Une grande partie tient à tout prix à l’arrêt définitif de la saison en cours pour se préparer pour la saison prochaine. FootRDC revient sur les coulisses de la dernière réunion de l’Association des Dirigeants des Clubs de Football en RDC, l’ADFCO, tenue le 17 mai, à Kinshasa.

Réunion de restitution

10 clubs sur le 20, qui prennent part à l’édition en cours championnat, étaient représentés à la réunion du 17 mai, dans la commune de la Gombe. Réunis mardi au sein de leur association, les dirigeants des clubs de football de la RDC prévoient une autre réunion avec la commission de gestion de la Linafoot pour mettre les points sur les i avant la reprise du championnat, renseignent nos sources.

La résolution est simple. Il était question de rencontrer ceux qui interviennent dans le secteur notamment le ministère, la Linafoot et la FECOFA. Ce qui est vrai, il y a un calendrier qui est aménagé, les fonds qui sont disponibles, mais il y a certains points qui nécessitent des éclaircissements. Certaines questions qui relèvent de la technique, et de la logistique. Nous pensons qu’il faut avoir une autre séance avec la Linafoot pour essayer de voir toutes ces contraintes”, indiquait Guy Mafuta, secrétaire général de cette association.

Mais selon nos sources, les avis sont partagés et les clubs se sont séparés sans trouver un compromis. Au départ, comme annoncé dans notre précédente publication, sur 10 clubs, seuls 4 étaient pour la reprise du championnat, 5 s’y étaient opposés. La reprise du championnat va amener un mois de retard pour le démarrage de la prochaine saison 2022-2023. La fin du championnat est prévue le 17 juin pour la manche aller de la saison en cours. La saison 2022-2022 doit démarrer en septembre. Une contrainte qui empêche la Linafoot d’organiser la présente édition jusqu’à son terme.

Nous préparons la prochaine saison avec une dérogation parce qu’on va brûler un mois du repos des joueurs. Pour un président sérieux d’un club, il ne peut accepter la reprise du championnat, a lâché un président de club à FootRDC.

Lupopo et Vita, deux alliés de circonstance

Finalement à la fin de la réunion, 9 clubs ne voulaient plus de la reprise, même le TP Mazembe, qui en était favorable au départ. De l’autre côté parmi les « grands » clubs, seuls le FC Saint Éloi Lupopo et l’AS VClub demeurent fermes sur l’option de poursuivre la compétition, alors qu’ils sont côte-à-côte au classement partiel (42 points chacun).

Le cas de force majeure que cherche à évoquer Lupopo n’est valable que si toutes les équipes jouent le même nombre des matches, nous a indiqué une autre source proche de l’ADFCO, qui a essayé d’établir un parallélisme entre le règlement et l’envie du club lushois de reprendre le championnat.

Or, le cas de force majeure, dans le cas échéant, ne peut être appliqué que si tous les clubs jouent le même nombre des matches et qu’il y a une situation qui empêche la Linafoot de continuer le championnat. Pour cette saison, cela n’est pas le cas.

Une démarche amorcée

Les dernières heures seront déterminantes pour la suite de cette 27e édition du championnat national. Des pesanteurs sont déclenchées depuis le mardi 17 mai pour contraindre la commission de gestion de la Linafoot et la FECOFA à arrêter le championnat. Ce sont des clubs non favorables qui ont lancé la démarche.

Aux neuf clubs qui ne veulent pas la reprise du championnat, la stratégie serait d’ajouter 4 pour faire un total de 13. Ces 13 qui représenteront le 2/3 des clubs de la Ligue 1 selon le plan vont écrire à la Linafoot pour demander l’arrêt du championnat.

Ces clubs veulent remplir le critère de 2/3, deux tiers. Selon le règlement, si le 2/3 des clubs ne sont pas capables de reprendre le championnat, l’arrêt définitif sera une option incontournable. La Linafoot devra alors envoyer une correspondance à la fédération pour signifier l’impossibilité de poursuivre avec le tournoi. L’alliance est fragilisée, la reprise du championnat devient plus que jamais hypothétique.

JMM

Vous pourriez aussi aimer