Linafoot D1 : Quand les promus sont promis aux Enfers

Ils ont signé leur come-back en Vodacom Ligue . ils ce sont les trois clubs qui ont retrouvé le championnat d’élite en RDC. Mais cela ressemble plutôt à une séances de prise de contact où d’apprentissage pour l’Olympique Club Bukavu Dawa, le Racing Club de Kinshasa et L ‘Association Sportive Simba. Tout autour c’est du bleu pour ces formation, et la bleusaille laisse présager le chaos. Une acception acception qui se plie aux réalités que présentent l’entre trois journées de la Vodacom ligue 1.

Les mauvaises défenses

Au moins jusque-là , les 3 clubs logent dans le ventre mou du classement bien que partiel, mais les statistiques profondéments déficitaires pour un début prometteur.

Bukavu Dawa, déjà avec un compteur but négatif de neuf en trois matchs, la moyenne casse les pieds de ces derniers pour la suite de la compétition.

RCK, au moins tenir tête à l’As Vita Club en deuxième journée après un 3-1 devant le FC Renaissance était un motif d’espoir, avant de faire preuve de fébrilité au prochaine pas devant le DCMP au grand galop d’une victoire. -5 comme moyenne but, c’est pas digne des grandes aspirations.

As Simba , le club du Lwalaba, ayant traîné la zone centre-sud en deuxième division pour sa place en élite, retrouve la barre vraiment pas à hauteur de ce que son passage historique lui miroite. D’entrée 4-0 devant Vita en déplacement, puis 4-1 devant Mazembe à n’a maison les Kamikazes sont jusque là grands victime de la fureurs du vaincre et ont eu la mal chance de commencer par les eaux profondes.

Avec des attaques peu productives, la noyade semble à une probabilité absolue, être l’avenir de ces clubs. Toutefois l’espoir fait vivre, se relancer pour le maintien est un objectif pour la suite.

Glovic Mpoyo /Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer