Linafoot D1 : Florent Ibenge avait raison.

Il est l’un de ceux qui ne se trompent pas, même sur les mauvais résultats à venir de son équipe. Hier, Florent Ibenge a quitté le stade des martyrs très remonté après le match nul (1-1) concédé par l’AS VClub devant la JS Bazano. Résultat frustrant pour les Dauphins Noirs, pourtant le coach était prévenu.

Répondant aux questions des journalistes la veille du match, Florent Ibenge laissait entendre que, la JS Bazano est un adversaire à prendre très au sérieux. Et le fait que les Lushois soit devant les Verts et Noirs, n’était un pur hasard, bien au contraire. Ils ont tour à tour battu Lupopo et DCMP à Lubumbashi, ce qui a renforcé leur statut d’équipe imprévisible.

Florent Ibenge voulait que son équipe aborde le match avec beaucoup d’humilité pour ne pas tomber dans le piège, hélas ! Ils ont manqué de cette humilité et surtout de beaucoup de choses pour faire la différence, le piège était inévitable.

« C’est une rencontre difficile pour nous, parce que l’équipe de Bazano n’a rien à perdre. Elle est en train un bon championnat. Sur six matchs, elle a 13 points alors que nous en comptons 9 pour cinq matchs. Nous allons le prendre avec beaucoup d’humilité avec l’ambition de remporter la victoire « , avait-il déclaré en conférence de presse d’avant-match. Un souhait non respecté par ses joueurs qui ont versé dans le complexe de supériorité, s’imaginant Bazano, un club touriste. Et l’AS VClub n’a pas été épargnée. Menés jusque dans le temps additionnel, les Dauphins Noirs, ont dû compter sur penalty quasi-inexistant pour arracher le nul (1-1). Il va falloir en tirer des leçons.

Isaac B’ampendee /Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer