Linafoot zone ouest : La remontada du FC Renaissance torpillée par MK.

En ouverture de la phase retour de la Ligue Nationale de Football, hier le FC Renaissance affrontait le FC MK de Kinshasa. (1-1), score final.

Les protégés de Max MOKE ont mené la vie dure aux Renais qui ont été obligés de réagir vers en fin de partie pour arracher ne serait-ce que le point du nul. Les deux clubs de la capitale se séparent en tout respect, et MK garde ses cinq points d’avance sur le club Orange.

Une remontada arrêtée brusquement

Tel un arbre coupé de haut sans toucher les racines, le FC Renaissance du Congo était en train de repousser et renaître après la calamité subie il y quelques semaines.
En effet, le club de Pascal Mukuna s’était vu amputer les neuf points acquis lors de cinq premières sorties, suite à un forfait écopé devant la formation de Rangers pour alignement de trois athlètes irréguliers. La jeune formation perdait ainsi sur tapis vert les points de ce jour-là et ceux des matchs livrés contre MK et TP Mulunge. Un instant d’amertume qui a atrophié toutes ses ardeurs et son élan.

Pour retrouver les play-offs, Renaissance était condamnée à un parcours loin de l’ordinaire, gagner des matchs et par des scores fleuves si c’était possible. Une mission qui semblait ardue, vu le niveau de la zone ouest, et pourtant les coéquipiers de Inonga Varane ont pris le défi à coeur et étaient en train de réaliser une magnifique remontée au classement jusqu’à ce MK réapparaisse.

Depuis la publication de la fastidieuse décision du forfait, le club Orange n’a perdu aucun match.
Nord Sport est tombé dans le filet renais, RCK s’est plié face à la fureur de banas fibo soucieux de refaire leur retard, et face aux monstres de l’AS Dragons lors de la 9ème journée, la Renaissance du Congo signait sa troisième victoire consécutive.

Trois retentissants succès qui rajoutaient neuf points au compteur et résonnaient la force et courage de croire encore aux play-offs.

Le Club de la capitale se devait de confirmer sa très belle dynamique au cours de huit rencontres restantes de la phase classique. Malheureusement elle démarre par un nul devant le concurrent direct. Ça risque de se compliquer davantage à l’approche de deux grands derbys de la capitale.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer