Médiatisation Linafoot : Quand c’est la bourde à la production, c’est boudant à la diffusion

La Vodacom ligue 1, Un championnat à hauteur d’un prestige encore non perceptible et victime d’un amateurisme criant.
Si l’aspect organisationnel est rongé par la mis à jour du calendrier chaque semaine, la visibilité elle est aussi, un véritable problème dans lequel les dirigeants et sponsors de la Ligue nationale de football se noient.

Dans les années 2010, avec l’avènement des télévisions numériques en RDC dont quelques chaînes comme Nyota Télévision (Lubumbashi), Digital Congo et Antenne A ( Kinshasa) ont été choisis dans le lot pour la diffusion télé des matchs avec un contrat à l’appui.
Arrivé à la 23 éme édition, le retour de l’entreprise de Télécommunication Vodacom sous le signe de la visibilité du championnat, il y avait Digital Congo pour la diffusion des rencontres de la Linafoot.




La saison 2017-2018, dans le même lancée, la maison *Chis production Event* avec un matériel de diffusion à longue portée, a été seule à avoir un contrat avec la Linafoot.
Dans une politique de s’appuyer sur les chaînes câblées pour la diffusion, le producteur semble tout avoir légué sur ses collaborateurs. La télévision nationale s’étant invitée à la fête, c’est une véritable mine d’or que ces derniers voudront créer en désirant un contrat à deux voléts, un contrat avec l’instance faîtière du football et un autre avec le sponsor pour appuyer la production avec sa valise satellitaire, les discussions sont restés secrets occultes.

Déjà au début de la 25ème édition, quelques matchs de Kinshasa , ont souffert des conflits d’intérêts, notamment le classico dont les bévues ont été indignantes. Dans tous les cas, c’est bien le producteur qui est accusé d’avoir gâché la fête, avec une image figée et brouillée sur les écrans des millions de ceux qui suivaient le match sur la télévision nationale, à travers le monde. Chris production aurait échoué ?

Pour quelques diffusions réussie au Stade de Martyrs, Digital Congo est revenu à la charge, et du côté Lubumbashi, d’après nos sources, la télévision Héritage, parmi les diffuseurs officiels du championnat s’assume toute seule en production et en diffusion des rencontres.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer