Quand Paul-José Mpoku défend les bonnes mœurs.


Il n’a pas porté le brassard pro-LGBT car il trouvait la cause trop limitée
Standard

Par solidarité à la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT), les capitaines des équipes de division 1A belge ont porté lors des matchs du week-end dernier un brassard aux couleurs arc-en-ciel.

Tous sauf Paul-José Mpoku et Jordan Botaka pour respect aux bonnes moeurs. La Pro League, à l’initiative de cette « campagne de sensibilisation autour du thème de la diversité dans le football belge », telle que baptisée, a fait parvenir aux seize clubs de l’élite,
Standard les brassards arc-en-ciel en soutien au mouvement.

Au standard, l’international congolais et capitaine du club n’a pas été chaud lorsque le morceau d’étoffe lui a été présenté.
Pour Mpoku, il a trouvé la cause trop limitée à l’idée de porter ce brassard malgré un vif débat entre le club liégeois et le joueur!
Un brassard spécial tu a finalement été conçu, mais Pierre François a dû donner son approbation.

Au finish, Paul-José Mpoku a porté, vendredi à Gand, un brassard différent de celui de tous les autres capitaines des clubs de division 1A, qui arboraient un morceau d’étoffe aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Sudinfo.be

vous pourriez aussi aimer