RDC-Libéria : Yannick Bolasie arrive en état de grâce.

Trop discret lors du derby face au Congo Brazzaville en novembre dernier, Yannick Bolasie retrouve la sélection dans un incroyable état de forme. Son court passage à Aston Villa, suivi d’un retour précipité à Everton puis, un prêt à Anderlecht dans les dernières secondes du mercato, sont tant de rebondissements connus par le joueur de 29 ans au cours de ce dernier mois. Depuis son arrivée à Anderlecht, l’attaquant congolais s’épanouit, il fait montre d’une attitude de grand joueur. Il est déjà impliqué dans cinq buts du club belge soit près de la moitié buts inscrits par toute l’équipe. Quatre buts et une passe décisive, Yannick Bolasie s’est trouvé une place au cœur du jeu mauve, et rapidement devenu le footballeur avec la plus forte influence sur l’équipe d’Anderlecht. Son arrogance dévorante balle au pied, fait énormément du bien aux supporters. Le congolais décide de l’issue de matchs, par ses qualités à provoquer et trouver les coéquipiers dans un périmètre réduit.

Appelé par le sélectionneur de la RDC, pour le match contre le Libéria, l’ancien attaquant de Bristol City, arrive dans un état de grâce, de confiance de faveur statistiqu, pour plonger les congolais dans une ferveur rarement connue depuis sa blessure en 2016, alors qu’il portait le maillot bleu d’Everton. Yannick et les léopards jouent leur qualification ce dimanche, en opposition avec l’imprévisible équipe du Libéria. Tout autre résultat qu’une victoire envoie les ouailles de Florent Ibenge regarder la grande fête du foot continental depuis leur salon. Chose que les congolais ne souhaitent pas du tout, et de surcroît pour cette génération dorée qui n’a pour l’instant que ce match, pour s’excuser au près de la nation du mystérieux échec connu en éliminatoires du Mondial Russe 2018.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer