Top 8 de footballeurs congolais avec la plus grande valeur marchande en 2019

Christian Luyindama est annoncé avec insistance du côté de la Premier League. D’après Fanatik, le club Stambouliote ne cédera pas sous une offre de 15M€ soit le triple de sa valeur actuelle. Entre Cédric Bakambu, Paul-José Mpoku, Samuel Moutoussamy et Marcel Tisserand, la RDC possède des éléments au plus haut niveau du gratin du football mondial.

Mais que valent les stars du foot congolais ? C’est qui le Léopard le plus cher en 2019 ? Réponse avec ce top 8 concocté par Footrdc à la reprise des championnats européens.

8. Giannelli Imbula, Lecce (Italie)

Le milieu défensif formé à Guingamp reste l’une des grandes désillusions du football actuellement. Promis à un bel avenir, Imbula s’était illustré tout feu tout flamme sous l’égide de Marcelo Bielsa à l’Olympique de Marseille en 2013-2014. Porto tomba sous ses charmes et deboursa 20M€ pour le faire signer. Désillusion, Imbula ne trouvait pas ses marques au Portugal.

Vendu à Stoke City, où il a été élu pire recrue de l’histoire de club, puis prêté à Toulouse et au Rayo Vallecano, le natif de Volvoorde (Belgique) s’est perdu en milieu de l’autoroute. Depuis, il se cherche encore une place ai soleil, une place qu’il n’est pas sûr de retrouver sans y laisser sa peau. A 26 ans, il peut regagner le sourire avec les Léopards et son club, le passé attendra.

Valeur actuelle : 5M€

7. Samuel Moutoussamy, FC Nantes (France)

Le tout nouveau Léopard de la tanière gratte des places dans le silence. Formé à Lyon, Samuel Moutoussamy s’est révélé aux yeux du monde au FC Nantes depuis une saison et demi maintenant. De sa position préférentiel de milieu central, il peut dépanner sur les ailes. Avec un contrat longue durée qui va jusqu’en 2024, Samuel Moutoussamy est bien assis à la Beaujoir.

Les congolais l’ont découvert face à l’Algérie et la Côte d’Ivoire lors de la trêve internationale. Son président en club, Waldemar Kita, reste intransigeant quand à son avenir.

Valeur actuelle : 5M€

6. Yannick Bolasie, Sporting Portugal (Portugal)

Connu pour ses dribbles enflammés, Bolaise garde la côte en Europe. Son transfert de Crystal Palace à Everton pour 28M€ l’avait propulsé aux devant de la scène, malheureusement une vilaine blessure viendra couper court à son élan. Au Sporting depuis quatre mois, l’ailier se refait une santé avec des prestations abouties. Lors du dernier rassemblement des Léopards, il a pourvu deux passes décisives à Bakambu et Akolo. Preuve qu’on peut encore compter sur lui.

Valeur actuelle : 6M€

5. Benik Afobe, Bristol City (Angleterre)

Formé à Arsenal, Benik Afobe connaît les terrains du Royaume-Uni. Le natif de Londres a bourlingué à Huddersfield, Reading, Millwal, Bolton, Bournemouth, Stoke, Wolverhampton entre autres. Sont dernier transfert à Stoke City avait rapporté 13M€ à Wolves.

Valeur actuelle : 8,5M€

4. Christian Luyindama, Galatasaray (Turquie)

Fanatik annonce 15M€ mais les spécialistes sont sceptiques. Si les prestations de l’ancien défenseur du TP Mazembe ont fini par convaincre, sa valeur n’a pas encore explosé. Elle est évaluée à moins de 10M€ malgré les intérêts de clubs Britanniques.

Pour sa première participation à la Ligue des Champions de l’UEFA, Luyindama jouera notamment le Real Madrid après sa belle copie face à l’ogre français du Paris Saint-Germain. West Ham et Wolverhampton sont aux portes des champions de Turquie pour chiper l’ancien colosse de Mbuji-Mayi.

Valeur actuelle : 7,5M€

Le top 3 est entre la Chine et l’Angleterre

3. Britt Assombalonga, Middlesbrough (Angleterre)

Né à Kinshasa, Britoli Curtis Assombalonga n’a connu que les clubs de Grande-Bretagne. Passé à Watford, Peterborough et maintenant Middlesbrough, Britt est un buteur né en Championship (2e division anglaise).

Auteur d’une saison de haute volée avec Nottingham Forest, Britt Assombalonga est devenu, lors de son transfert, à Middlesbrough le transfert le plus cher de l’histoire du club. La BBC parlait de 16 millions d’euros. Recruté en provenance de Forrest, l’attaquant congolais a inscrit 30 buts en 47 matches de Championship la saison dernière.

Valeur actuelle : 10M€

2. Arthur Masuaku, West Ham (Angleterre)

Surprise ! Arthur Masuaku est le deuxième congolais le plus cher cette année. Auteur d’une progression remarquable, le latéral formé à Valenciennes, il est passé à l’Olympaikos le pirée jusqu’en Premier League. Plébiscité comme l’un des meilleurs à son poste en Angleterre, il s’est mit Manuel Pellegrini dans la poche.

Preuve de sa valeur montante, il est devenu capitaine de la sélection. Acheté par les Hammers pour 7,5M€, Masuaku était annoncé un temps à Manchester United avant qu’il ne prolonge son bail avec West Ham.

Valeur actuelle : 11M€

Et la Palme d’Or revient à …
1. Cédric Bakambu, Beijing Guoan (Chine)

Il est le deuxième joueur africain le plus cher de l’histoire. Son record vient d’être battu par Nicolas Pépé (80M€) après son retentissant départ en Chine pour 74M€ dont 37 de taxes. Passé par Villarreal, Bursaspor et Sochaux, le buteur congolais reste une valeur sûre devant le but.

En Chine, Bakagoal s’est fait une santé en remportant 3 trophées en empilant des buts comme des perles. Le natif d’Ivry est aussi l’un des joueurs le mieux payés de la planète foot. Mérité pour une place au sommet, l’inflation pourrait le ramener en Europe.

Valeur actuelle : 15M€

Source : transfertmarkt.
Nous ne tenons pas compte de l’inflation dans la valeur marchande des joueurs.

Elisha Iragi/footrdc.com

vous pourriez aussi aimer