CAF LDC : Espérance enfonce VClub dans un trou sans fond

Certains n’avaient pas tort de dire que, le nul décroché à Tunis par l’ASV était un fait du hasard. Le hasard c’est quand on échoue partout et qu’on arrive à faire bonne impression là les gens s’y attendaient le moins. Ce samedi, l’AS VClub a accueilli l’Espérance de Tunis pour le compte de quatrième journée de la phase des groupes de la CAF Champions League. Les Dauphins Noirs sont morts dans l’efficacité et la discipline tactique du double champion d’Afrique. Défaite (2-1) qui rime avec une élimination avant même la cinquième journée.

Nous avons dit et rappelé l’importance de cette rencontre pour l’AS VClub. Elle était censée dessiner l’avenir des Moscovites sur le mur de l’espérance ou dans les ventre d’une tombe grandement ouverte depuis la première journée. Comme si souvent en cette phase des groupes, VClub a souffert du manque de réalisme et de concentration et s’est fait punir, malgré la volonté prouvée de faire mieux.

Déjà à la 21ème, l’expérimenté Fousseny Coulibaly ouvre la marque pour les tunisiens sur un corner tiré de la gauche vers la droite. La défense de Vita Club a trop sombré sur le coup. La pression s’accroît sur les congolais qui conjuguent imprécisions à la précipitation croyant pouvoir recoller au score, sans succès. Solide, l’Espérance tient son avance dans les dix dernières minutes avant que le comportement des fans de VClub ne pousse l’arbitre à arrêter momentanément la rencontre. Pendant près de 10 minutes, joueurs, entraîneurs et officiels attendent que les tensions se calment dans les tribunes pour la poursuite du match. Sonnés psychologiquement, les coéquipiers de Djuma Shabani craquent à la dernière minute du temps réglementaire. Hamdou Elhouni inscrit le deuxième but et enfonce VClub dans un fossé sans fond.

Victoire logique de l’Espérance (2-0) qui est à la porte de la qualification en quart de finale avec ses 10 points et sa première place. Pour les Dauphins Noirs, l’évitable élimination matinale n’a pu être évitée. Le club est quasiment hors course, et doit désormais jouer les deux matchs restants de la phase des groupes au titre d’une formalité. Dernier de son groupe avec 1 sur 12, les calculs pour sa qualification sont un algorithme complexe susceptible de donner des tournis aux esprits faibles.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer