CAF LDC : Le clan Ben Malango exige la sécurité pour son retour à Kamalondo

Ben Malango pourrait retourner à Kamalondo dans quelques semaines après son départ houleux vers le Maroc et sa signature au Raja Casablanca il y a six mois. Son agent tire déjà la sonnette d’alarme en exigeant que des mesures de sécurité soient prises pour son client en vue du match retour des quarts de finale de la Ligue Africaine des Champions du Raja de Casablanca face au TP Mazembe prévue le samedi 7 mars à Kamal City.

L’agent du joueur craindrait qu’il soit l’objet des menaces lors de cette explication. Il appelle donc la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) et celle Marocaine (FRM) à se trouver un compromis pour que les conditions de sécurité optimales soient réunies pour le joueur monte sur la pelouse.

« Le joueur n’est pas inquiet car il n’a commis aucune erreur et n’a rencontré aucun problème au Congo. Il est libre d’aller où bon lui semble. Il est actuellement un joueur professionnel d’avenir et les voyages font partie de ses fonctions, et maintenant les deux instances, la Caf et la Fifa, ainsi que la Fédération marocaine de football, doivent garantir la sécurité du joueur. Nous n’accepterons aucune menace ou agression physique sur lui ou sur les fans de Raja et les officiels qui se rendront au Congo », a-t-il confié à nos confrères anglais de la BBC, propos relayés par nos confrères de foot.cd.

Ben Malango est au centre d’un conflit entre le TP Mazembe et le Raja de Casablanca. Le joueur avait forcé son départ brandissant qu’il était fin contrat alors que la direction du TPM réfute cette affirmation. Il bénéficie pour le moment d’une autorisation spéciale de la Fifa pour se produire en attendant le règlement du litige. Kamalondo devrait vivre une soirée particulière dans quelques semaines.

Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer