CAF : Sous pression, la dernière ligue active va s’arrêter aussi

Suite à la propagation du Covid-19 en Afrique, toutes les fédérations du continent, sauf une, décidaient de mettre fin à leurs championnats. La Linafoot s’est ainsi arrêtée depuis le 16 mars dernier. Au Burundi, sur base de statistiques des cas positifs, les autorités sportives maintenaient les rencontres de Coupe et du Championnat. Le week-end dernier encore, les matchs de la Coupe du président dans sa phase retour ont eu lieu. Des mesures de lavage de mains à l’eau chlorée ou un test de température étaient fait avant l’entrée au stade. Seulement, face à l’expansion de la menace sanitaire, les voix se sont levées.

La Fédération Burundaise de Football (FBF) a décidé de faire machine arrière. Dans un communiqué officiel, elle précise que le calendrier va connaître un réaménagement. Une manière moins claire de parler d’arrêt ? C’est en tout cas ce que veulent croire les observateurs. Cependant, plusieurs doutes subsistent quant à la mise en œuvre effective de la décision d’arrêter le championnat.

Les prochains jours devraient éclairer un peu plus sur l’avenir proche du championnat et d’autres compétitions au Burundi. Une chose est sûre, étant l’un de trois pays où le football se joue encore dans le monde, le Burundi s’est offert un sacré coup médiatique en pleine crise du Coronavirus. N’en déplaise à certains…

Elisha Iragi/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer