Coupe de la CAF : qu’a dit Dominique Cionci après l’élimination burlesque de l’AS VClub ?

Les Dauphins Noirs de l’AS VClub ont subi ce 22 Octobre, une élimination à inscrire dans les poubelles de l’histoire avec l’ancre de la déception la plus grande. Cauchemar d’une après-midi de vendredi qu’ils ont rêvé magique pour une remontada qui avait pris forme jusqu’à ce que Marumo Gallants, leur adversaire du jour, ne dévient la trajectoire du match, avec un but dans les tous derniers instants. VClub éliminé, son coach dépité, les joueurs rembrunis, le reste n’est qu’une histoire d’un retour tranquille en Ligue Nationale de Football.

Face à une désillusion ayant engendré une tristesse incoercible, Dominique Cionci, coach des Verts et Noirs n’a eu que son cœur pour regretter, et pleurer au dedans de lui. Devant la presse après match, le français est complètement désemparé. « Qu’est-ce que je veux dire ? Vous avez vu le match comme moi… », lâche-t-il.

VClub tenait pourtant les clés du match mais sans en avoir le plein contrôle. Il suffisait d’un rien à n’importe quel moment pour que tout bascule. Marumo a frappé au moment crucial, et Dominique Cionci n’y pouvait rien. “On a fait le match qu’il fallait, puis on prend ce but en toute fin du match. C’est tout qui s’écroule. C’était une bonne équipe en face, qui a marqué le but au moment qu’il fallait.”.

Les coéquipiers de Simon OMOSSOLA dans l’abîme. La joie d’une qualification qui leur tendait les bras, effacée par un but cruel, venu presque de nulle part. Un match de foot prend fin quand l’arbitre l’arrête. Ce n’est pas VClub qui l’ignore, lui qui s’affuble du surnom « Zombo le soir » (spécialiste des buts de dernières minutes).

Face aux fils de Mandela, les Dauphins Noirs l’ont appris à leur dépens. C’est le genre de scénario qui fait manquer des mots au coach. “C’est une déception et désolant pour notre présidente qui a tout mis pour l’équipe. C’est désolant pour le staff, les joueurs et notre public fantastique. C’est tout le travail qui est à plat. Je suis déçu et je ne trouve même pas les mots.”, laisse entendre Dominique Cionci.

Isaac B’ampendee /Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer