CAF C1 : Au bout du suspens, VClub s’offre Al Ahly

C’est un match qui avait toute la saveur d’une finale pour les Dauphins Noirs. Dans un stade des martyrs à moitié vide, mais bien animé par les inconditionnels, l’AS VClub a fait tomber l’ogre égyptien.

La rencontre était d’une difficulté extrême, pour les deux formations. En s’appuyant sur les joueurs de couloir notamment Russein Tuisila, l’AS VClub a essayé de bousculer le mur des Diables Rouges durant toute la première période. Solides défensivement et bien aidés par Jean-Marc Makusu, l’ombre de lui-même, les égyptiens rentrent miraculeusement aux vestiaires sans être menés. Les déboulés du jeune Tuisila sur l’aile droite, n’apportent pas grand-chose.

Au retour, il faut un très grand Nelson Lukong, pour empêcher l’ouverture du score du National Al Ahly. Le portier camerounais arrête trois tirs dangereux, en l’espace de 20 secondes, ou moins que ça.

VClub poursuit sa bataille, à la recherche d’un but salvateur. Francis Kazadi, Fabrice Ngoma peu en vue, Glody Ngonda ou encore Jean-Marc Makusu, vont acculer les égyptiens, les pousser dans leur dernier retranchement. Al Ahly n’a plus d’autre choix que procéder par des contre-attaques, qui butent à chaque fois sur une défense moscovite, pas trop sereine non plus.

C’est à la 84ème minute que le winning goal arrive, pour ressusciter la légende du « Zombo le soir ». Bien trouvé dans la surface, Russien Tuisila voit son tire être par un tacle du défenseur de Al Ahly, le ballon finit sa course au fond de filet. L’instant est magique, le stade des martyrs exulte et célébre ses héros. L’AS VClub l’emporte (1-0) et quitte la dernière place du groupe pour l’une de premières avec 7 points. Mission parfaitement accomplie par Florent Ibenge et ses ouailles. Mais ils devront faire pareil ou plus, dans 10 jours, en Tanzanie contre Simba SC, pour s’assurer une place dans les quarts de finale de la CAF Champions League.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer