Team +243 : Bakambu et la RDC, c’est l’histoire d’un talisman…

Sa côte de popularité ne fait que grimper chez les footeux Congolais. De Boma à Goma, de Kasumbalesa à Mbadaka, Cedric Bakambu est porté dans les cœurs des Congolais.

L’attaquant de Beijing Gouhan s’est montré précieux comme de l’or pour la sélection congolaise. 3 buts au cours de la campagne des éliminatoires de la CAN 2019, Bakambu et la RDC ; c’est l’histoire d’un talisman.

Si la RD Congo s’est montrée trop suffisante dans les éliminatoires, avec seulement deux victoires à domicile, trois matchs nuls et une défaite, Cédric Bakambu s’est montré décisif. Doublé face au Diables Rouges lors de la première journée des éliminatoires pour un succès des fauves de 3 buts à 1 et un but lors de la 6ème et dernière face au Libéria. Les Léopards s’imposent par 1 but à 0, quand Bakambu marque, la RD Congo gagne.

L’attaquant du Beijing est l’un des joueurs le plus attendu à cette fête du football continental. Ce joueur, pur produit de l’école de Sochaux est passé par Bursarspor en Turquie.

Mais c’est en Espagne où cet ancien international Espoir Français va briller de mille éclats avec les Sous-Marins Jaunes de Villarreal. Dans ce Club, celui qu’on appelle affectueusement Bakagoal, a inscrit en deux saisons et demi 42 buts toutes compétitions confondues.

78 millions de dollars, c’est le montant que le Beijing a déboursé pour séduire l’international Congolais. Un choix financier que Bakambu assume sans remord ni regret.

Cette saison, avec le Club Chinois du Beijing, Cedric a reporté 8 match du championnat national et son équipe occupe la première place au classement partiel.

Marco Emery Momo

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer