Suisse : Joël Kiassumbua ne joue plus

En voie de s’imposer comme titulaire indiscutable en équipe nationale, Joël Kiassumbua est malheureusement le deuxième parfois le troisième choix dans son club de Servette (D1 Suisse).

L’international congolais n’a plus foulé la pelouse depuis neuf rencontres. Près de trois mois que, l’ancien gardien du FC Wholen essuie le banc. Un calvaire qu’il ne peut expliquer lui-même, d’autant qu’il avait conquis la confiance de son coach il y a quelques mois.

Le championnat de la première division suisse (Super League) est à sa 15ème journée, Joël Kiassumbua n’a pas joué cinq matchs depuis le début de la saison. Malgré son bon gabarit et son talent, il ne rentre pas intégralement dans les plans d’Alain Geiger. Le suisse Jérémy Frick est régulièrement préféré à Kiassumbua.




Les débuts officiels quasiment réussies avec les Léopards lors de la trêve internationale, n’ont pas changé le statut de Joël Kiassumbua dans son club. Hier dimanche, le FC Servette s’est imposé (2-0) devant le FC Bale, le congolais a regardé la rencontre depuis la banquette, attendant son moment.

C’est ici que, la problématique des gardiens de buts de la RDC se posent. Ils ne sont pas à deux (parmi les sélectionnables) à avoir un gros volume de jeu en club. Christian Nsengi a dû se passer de Parfait Mandanda et Anthony Mossi pour les deux premiers matchs des Léopards en phase éliminatoire de la CAN. Cependant, il reste à la recherche du successeur de Ley Matampi, déchu, qui peut toutefois revenir, en cas des prestations intéressantes au FC Renaissance du Congo. Timothy Bruce Fayulu et Jackson Lunanga, deux très jeunes gardiens récemment convoqués par Christian Nsengi, souffrent également du même mal de temps de jeu en club.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer