Team +243 : « Je suis ouvert à la France » Youssouf Mulumbu à propos de l’avenir de sa carrière

Youssouf Mulumbu s’est confié lors d’un long entretien avec Matthieu Margurite, journaliste pour le site d’actualité français Footmercato sur sa situation actuelle. Sans contrat, le milieu de terrain explique sa saison difficile et ses objectifs dans un avenir proche. Entre ses souvenirs lors de son passage au Paris Saint-Germain et ses débuts avec les Léopards, l’ancien capitaine de l’équipe nationale s’est ouvert à coeur joie.

Sans club depuis le plusieurs mois, Mulumbu s’entraînait avec Birmingham City avant de voir ses espérances s’envoler à l’éclat suite à l’explosion de la pandémie du Covid-19. S’il accepte de relever n’importe quel challenge dans un futur proche, l’ancien joueur du Celtic confirme qu’il serait tenté pas un retour dans le championnat de France ou tout avait commencé.

« Je suis ouvert à la France. On me connaît mieux au Royaume-Uni parce que j’ai fait presque toute ma carrière ici, mais c’est vrai qu’un challenge en France serait vraiment tentant. » déclarait-il affirmant être ouvert à tout type de projet.

« La seule chose, c’est que je veux parler avant avec le coach parce que c’est important d’aller dans un projet où tu es utile et où on compte sur toi (…) même si c’est pour rejoindre une équipe qui joue sa survie. J’ai passé des saisons à jouer le maintien avec WBA. Et je sais ce que cela veut dire de jouer le maintien ou sa survie pour une équipe et un groupe. »

Mulumbu a aussi profité de cette interview pour éclairer sur sa situation actuelle. En effet, le milieu relayeur est dans club depuis juillet dernier. Il révèle notamment que malgré les sollicitations des clubs turcs à l’époque, il tenait à rester dans un championnat compétitif. Une décision qu’il regrette presque avec du recul aujourd’hui.

« [Après la CAN], il y avait des sollicitations en Turquie, mais je voulais rester dans un championnat compétitif et viser la Championship, la Ligue 1. Lorsque les offres sont arrivées la première fois, j’ai voulu attendre. Après c’était plus compliqué. J’avais un objectif de jouer dans des championnats spécifiques. J’ai été exigeant. C’est un choix. On savait qu’il pouvait être risqué, mais si j’avais su, j’aurais sans doute réfléchi un peu plus par rapport à certaines approches. »

Quant à sa forme, malgré le long moment sans jouer de match officiel, son dernier match officiel date de juillet 2019 avec lors de la CAN avec la RDC, le joueur veut garder l’espoir au vu de l’arrêt total sur la planète football. « Ce n’est pas la première année où je me retrouve à chercher un club et à m’entraîner avec un préparateur physique » lance-t-il droit dans ses bottes. « Le foot est arrêté pour tout le monde. Donc tout le monde est à l’arrêt. Le plus étrange, c’est qu’on ne sait pas ce qu’il va se passer. On est patient, on essaie de garder la forme du mieux qu’on peut. On ne contrôle pas si le championnat va reprendre ou non, s’il y aura un mercato, si les clubs pourront recruter des joueurs. » Quoi qu’il en soit, Youssouf Mulumbu garde des objectifs bien haut pour l’avenir de sa carrière.

Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer