CAN 2021 : Liste de Christian Nsengi. Qui sont ces intégrés ?

En séjour en Europe, Christian Nsengi compte bien amorcer sa marche vers la CAN 2021 à coups de surprises. Parti sur une bonne Fondation laissé par son prédécesseur, Florent Ibenge, Nsengi profite des conditions, et a déjà ouvert son carnet d’adresse en faisant appel à l’appui d’une jeunesse talentueuse. Pour sa liste contre le Gabon et la Gambie, 8 nouveaux Léopards feront leurs premiers pas en sélection.

Qui sont ces joueurs ajoutés sur la liste de l’équipe nationale ?

Ils sont huit dont 3 gardiens, 2 attaquants, 2 milieux et 1 défenseur. Découvrons-les ensemble !

  1. Enzo d’Alberto



Formé à Anderlecht d’où il a connu l’homme à la chevelure blanche comme entraîneur des équipes d’âge des Mauves. Aujourd’hui gardien d’Union Saint Gallois, le jeune Belge de 23 ans a obtenu sa chance de porter le maillot des léopards, par le lien de celui qu’il admire comme mentor.

  1. Timothy Fayulu

Ça vous dit quelque chose ? On est loin de vos croyez chers lecteurs. Pisté et testé par des clubs comme le PSG, le FC Nantes, l’AC Ajaccio, l’AJ Auxerre, le FC Sochaux ou encore le Dijon FCO, il a subi le refus pour sa corpulence peu imposante, aujourd’hui la magie l’a élevé à 1.92m. Seule en Suisse sa terre natale, Timothy écrit son histoire de gardien de Carouge Jugend au FC Sion ancien club de Chadrac Akolo en passant par l’Olympique de Genève et les équipes d’âge de son nouveau club qui l’a propulsé au paroxysme de sa carrière jusque-là. Mais entre la nati et la RDC, il a préféré rejoindre la nation de ses parents depuis les U17.

  1. Ruffi Mandanda

Le nom est connu mais l’autre c’était Parfait (pas comme qualité !). Entre la France et la RDC, les Mandanda ont chacun ses choix. Le poste de gardien est héréditaire dans la famille. Steve est déjà champion du Monde avec la France, mais Parfait a été imparfait en amical et a perdu sa chance. Voilà Ruffi, l’une des promesses qui s’affiche en surprise sur la liste de Nsengi Biembe.

4 matchs avec les U21, aucun but pris, à l’US Boulogne depuis juillet 2018, Mandanda 3em du nom a joué 11 matchs et a encaissé 9 buts, et 3 superbes arrêts.

Avec un problème de gardien de but, Nsengi compte bien jouer la carte de l’expérience tout risques en lançant 4 jeunes pour accompagner Joël Kiassumbua, seul capé sur la pré-liste des portiers.

  1. Jonathan Okita

Un autre inconnu du grand public Congolais, Okita est né à Cologne, en Allemagne. Avec des débuts de promesses en 2016 au standard de Liège où il a joué 2 matchs seulement, puis à Saint Galloise avant de partir exploser dans son pays natal au club allemand de MVV Maastricht avec 18 buts en 36 matchs, titulaire indéboulonnable. Parti sous ses performances à Nijmegen Eandracht Combinatie. (NEC) avec 15 buts en 37 matchs dont 4 buts en 13 matchs cette saison l’attaquant n’attends plus la Belgique, Okita s’est décidée de porter l’étendard de la RDC.

  1. Nill de Pauw Caukur

Le nom est surprenant, tout comme l’est son porteur, mais le Belge use du « jus soli » pour défendre les couleurs de la RDC. Né à Kinshasa, l’ancien joueur de Guingamp et actuellement à Riezespor, l’ailier a presque 30 ans, et c’est toute une carrière pour la Belgique, il se décide finalement de jouer avec les léopards.

  1. Jody Lukoki

Né à Kindu en 1992, le joueur de Ludogorest est attendu d’un grand apport à la sélection. Des statistiques impressionnantes pour cette saison avec le club de la Bulgarie connu sur la scène européenne. 8 matchs en championnat 2 buts, 7 en ligue Europa 4 buts, vainqueurs de la Super coupe Bulgare. Le milieu offensif est l’un des hommes en forme pour Christian Nsengi Biembe.

  1. Nelson Balongo

L’une des pépites encadrées par Nsengi, hormi Boavista au Portugal en 2018 sur transfert libre, le jeune ailier congolais n’a pas quitté sa Belgique natale. Aujourd’hui joueur de Saint Trond, Balongo connais au moins la République Démocratique du Congo pour avoir porté déjà les couleurs avec les équipes d’âge notamment le U20. 252 minutes assez convaincantes pour inspirer à Biembe l’appel à l’élite.

  1. Mukoko Amale

C’est également l’un des favoris de l’homme aux cheveux blanc, expérimentés malgré son jeune âge, Mukoko Amale appelé communément « Soso » pour dire poulet avait la promesse après sa prestation avec les léopards locaux où il a fait preuve d’une maturité tactique irréprochable avec des monté et des descentes régulées. Du souffle dans une bonbonne, Amale vient combler le vide de Joe Issama Mpeko, pas encore au top de sa forme selon le sélectionneur.

Ces joueurs, ont-ils leurs places en sélection ? Wait and see…

Glovic Mpoyo/Footrdc.com

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer