Léopards : Wissa, Banza,… la santé de la ligne offensive avant d’affronter Sénégal et Togo

Date:

Après une Coupe d’Afrique Côte d’Ivoire 2023 réussie, les Léopards ont rendez-vous, 06 et 10 juin prochain, avec le Sénégal et le Togo dans le cadre des 3e et 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Aperçu de la santé offensive de la ligne d’attaque.

A l’absence de Cédric Bakambu, victime d’une contusion du genou gauche, Sébastien Desabre devrait compter sur les grands noms de la sélection congolaise comme Yoane Wissa, Simon Banza, ou Meschack Elia qui reste sur une note satisfaisante après le dernier rassemblement.

Voici les statistiques de quelques attaquants sûrs de la RDC avant d’affronter le Sénégal et le Togo :

1. Yoane Wissa :

L’attaquant congolais de 27 ans réussit une saison de haute volée avec Brentford en Premier League. Auteur de 11 buts et 2 passes décisives sous les couleurs Bees, Wissa voit sa lecture du jeu et sa finesse devant le but jouer en sa faveur pour les prochains rassemblements.

Aussi, Yoane Wissa est resté régulier après sa mise en lumière à la dernière CAN où il a été auteur de 3 buts. Il est l’homme indispensable de la ligne offensive de Sébastien Desabre en ce moment après avoir acquis la casquette de titulaire avec Brentford cette saison. À l’absence de Cédric Bakambu, le meilleur buteur de l’histoire de la RDC en Premier League présente des épaules larges pour porter les responsabilités congolaises.

2. Simon Banza :

La tête congolaise la plus prolifique sur la scène européenne en cette saison reste Simon Banza, auteur de 23 buts et 5 passes décisives avec le club portugais de Braga. Son efficacité devant le but lui confère un statut élogieux en sélection congolaise quand on sait que le joueur de 27 ans figure dans le top 10 des meilleurs attaquants en Europe.

L’expérience de Simon Banza associée à sa condition physique peuvent aussi jouer un rôle déterminants pour sa venue en sélection quand on sait que le congolais peut servir à tous les niveaux sans la crainte d’une visite à l’infirmerie. En ce moment, il est l’une des cartouches sûres de la RDC.

3. Meschack Elia :

L’ossature offensive de la RDC bénéficiera d’un apport XXL de Meschack Elia dont la saison a été ponctuée par 8 buts et 5 passes décisives sous les couleurs de Young Boys de Berne. Au-delà des buts, l’ancien joueur du Tout-Puissant Mazembe est l’un des attaquants congolais à afficher une grande régularité dans le IX de leurs équipes respectives.

Également, le haut niveau du football n’a aucun secret pour Meschack Elia dont la carrière reste sur un élan positif après plusieurs années sous les couleurs des léopards. Sans nul doute, l’attaquant 26 ans, auteur de 8 buts en sélection continue à bénéficier de la confiance des autorités après une CAN Côte d’Ivoire 2023 très moyenne. Au-delà de cela s’ajoute la décision du sélectionneur d’éviter des remplacements hasardeux dans la tanière, qui peut largement jouer en sa faveur.

4. Jackson Muleka:

Grand absent du dernier rassemblement des Léopards, l’attaquant congolais du Besiktas Jackson Muleka pourrait faire son came-back au sein de la sélection. Le joueur affiche un nouveau visage depuis quelques mois, enchaînant des prestations de qualité avec son club où il a réussi à inscrire 4 buts et 1 passe décisive. Toutefois, le temps de jeu très limité dont il a été bénéficiaire cette saison serait loin de mettre toutes les chances de son côté, contrairement aux noms comme Aldo Kalulu et Jordan Ikoko qui ont bénéficié de la confiance de leurs clubs respectifs.

5. Silas Katompa :

À 25 ans, Silas Katompa verrait son fauteuil dans la tanière lui échapper suite à son manque de temps de jeu avec Stuttgart, où il n’a inscrit que 4 buts et 2 passes décisives cette saison. Toutefois, la condition du congolais en club reste très délicate sachant que ne bénéficiant pas de la confiance de son entraîneur comme il en est pour les autres.

Si la liste n’est pas exhaustive, le tableau ci-haut mentionnée indique l’absence d’une ligne offensive concurrentielle comme c’est le cas chez des nations comme le Sénégal, le Ghana, l’Égypte ou le Maroc. Toutefois, Sébastien Desabre peut s’estimer en mesure d’aller défier les géants d’Afrique avec sérénité.

Gaël Hombo


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related