Léopards :  Youssouf Mulumbu éclaircit ses déclarations polémiques sur Florent Ibenge

Ses propos défrayent la chronique sur tous les sites d’informations sportives au pays depuis le milieu de semaine. Après son entretien sur Instagram où il déclarait que Florent Ibenge avait mieux commencé mais qu’il avait fait deux ans de trop à la tête de la sélection, le joueur, actuellement libre de tout contrat, est revenu sur ses propos. Et le moins que l’on puisse dire, ce qu’il veut remettre les pendules à l’heure !

« En ce moment où il est important de rester tous concentrés sur le respect des gestes barrières et d’hygiène pour lutter contre le COVID-19, je tiens à éclaircir certaines choses suite à un Live Instagram auquel j’ai participé récemment » a-t-il lancé dans un communiqué sur son compte Facebook.

« Si j’ai été critique envers certaines décisions ’sportives’ du Coach Florent IBENGE, ayant eu la chance de côtoyer de nombreux sélectionneurs depuis que je suis en équipe nationale, critiques que j’ai d’ailleurs eues l’occasion d’exprimer directement à l’intéressé en son temps, en aucun cas il était question d’enlever nul mérite de son apport en équipe nationale. » explique Mulumbu. Une affirmation qui balayerait d’un revers de main les critiques qui se sont abattus sur l’ancien du Celtic Glasgow. En effet, plusieurs internautes accusaient Mulumbu de sortir ces déclarations après le départ de Florent Ibenge de la tête de l’équipe nationale.

Un autre point sur lequel est revenu El Capo est celui du fameux pourcentage de sélection. Dans le même live, il révélait que les joueurs payaient 10 % de leurs primes pour être appelé en équipe nationale. Des affirmations que l’intéressé nie, ses propos ayant, selon lui, étaient sortis de leur contexte.

« De plus, je n’ai pas affirmé que le sélectionneur aurait touché des % pour des sélections ou autres considérations envers l’équipe nationale pour laquelle mon engagement et mon dévouement ne sont plus à démontrer. Ne sortons pas de leur contexte des paroles tenues lors d’un Live Instagram, d’environ 2h30, dont le but était autre que d’amener à des polémiques infondées (…) » conclut-il.

Pour ne pas jeter de l’huile sur le feu, Mulumbu, ancien capitaine des Léopards, fait mentions d’autres points qu’il évoquait lors du désormais célèbre live  « où d’ailleurs a été aussi vantée et précisée l’évolution positive des choses autour de notre football, bien qu’on puisse toujours progresser, les illustres anciens avec qui j’ai eu honneur à evoluer ou encore les plus jeunes que j’ai eu plaisir à parler de l’intérêt de défendre les couleurs du pays et plein d’autres anecdotes que seul la RDC peut offrir  ! »

Le mea culpa d’El Capo suffira-t-il pour calmer les ardeurs des amoureux des Léopards ? Les prochains jours devraient répondre à la question. Une chose est sûre, le confinement dû au Covid-19 a bien plus de conséquences dans la communication des plusieurs joueurs. Et ce n’est pas Youssouf Mulumbu qui dira le contraire.

Elisha Iragi/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer