RDC-Côte d’Ivoire : les Léopards sans idées et maladroits face à 10 Ivoiriens

Pour la deuxième sortie, Otis Ngoma titularisait Jean-Marc Makusu dans un 4-3-3 avec Éric Kabwe et Ikangalombo. Après un début de match brouillon, les deux équipes tentaient de construire le jeu. Lancé en contre par Jean-Marc Makusu, Ikangalombo effaçait son vis-à-vis avant de déposer le ballon au point de pénalty sans trouver de preneur (5e). Dans la foulée, Zemanga Soze tentait une frappe lointaine sans conviction (6e).

Éric Kabwe manquait un centre bien maîtrisé de Boka Isaka (11e), alors que la RDC procédait en contre, laissant les Ivoriens faire le jeu. Passé le premier quart d’heure de jeu, les débats s’équilibraient entre Éléphants et Léopards. La première frappe ivoirienne intervenait à la 20e, sans que Wayou n’inquiète Baggio.

Après un carton jaune adressé à Éric Kabwe, la RDC ratait une double occasion pour ouvrir le score. Makusu servait Max Nzengeli mais la frappe cadrée du milieu de terrain de Maniema Union revenait dans les pieds de Makusu qui trouvait un défenseur sur la ligne (25e).

Maladroits devant le but, les Congolais multipliait les centres dangereux face à Folly, sans réussir à faire sauter le verrou. Siadi Baggio passait des frissons dans le camp de la RDC après une sortie hasardeuse qui offrait Wayou une frappe dans le but vide (32e, 0-0). Sidiki Sylla ratait une seconde balle de but sur un retourné, le ballon flottant finissait sur le torse de Baggio, la RDC perdait le rythme (37e).

Les Congolais finissaient sur une occasion de Makusu, un plat du pied qui passait juste au dessus (43e) et Baggio veillait aux grains en deux temps pour éviter la catastrophe (44e). Dans le temps additionnel, Sylla touchait le poteau et Wayou ratait le cadre de près (45+3e). À la pause, les Congolais pouvaient souffler mais devront nettement faire mieux pour espérer grappiller quelques points.

En deuxième période, les deux équipes se montraient des velléités offensives sans convaincre. La RDC touchait le montant après un sauvetage du gardien ivoirien (78e). Les entrées de Obed Mayamba et Adam Bossu redonnaient un peu de souffle dans les derniers instants.

Ivoiriens et Congolais jouaient à la sécurité et les deux sélections ne se départageaient pas. À 4 minutes de la fin, Mohamed Zougrana recevait un second carton jaune, synonyme d’explusion suite à un pied haut. Le tir de Sankara n’inquiétait pas Baggio (86e, 0-0). Sur un dernier coup de tête, Ikoyo voyait sa tête sauvé sur la ligne après un dernier corner.

À l’issue d’un match terne et d’un niveau moyen, Léopards et Éléphants se quittaient sur un nul (0-0). Avec deux points en deux matchs et sans but marqué, la RDC peut encore de qualifier en quart lors de la dernière journée face au Sénégal, qui joue face à l’Ouganda plus tard dans la soirée.

Iragi Elisha

Vous pourriez aussi aimer