RDC-Gabon : Les notes des Léopards

Les Léopards recevaient hier jeudi, les Panthères du Gabon dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021. L’équipe nationale congolaise a été accrochée à domicile (0-0) par les gabonais prenables pourtant…

Autant la prestation collective était décevante, individuellement, les Léopards n’ont presque pas été à la hauteur, constamment sauvés par le gardien Joël Kiassumbua, qui a d’ailleurs été élu homme du match par notre rédaction.

Voici les notes des Léopards

Joël KIASSUMBUA (7), Certes Aubameyang était bien marqué, mais si la défense a laissé de temps à autre le sociétaire d’Arsenal tirer au but, sur ses 3 tirs cadrés, Kiassumbua ne s’est pas lui troué. Et il a été impériale sur sa ligne et a sauvé son équipe.




Jordan IKOKO (2) un bon sur la ligne mais la liberté de percer pour les Panthères était déclanchée sur son côté. Le joueur de Ludogorets était le Léopard le moins en vue, remplacé au retour de la pause.

Arthur MASUAKU (5), présent comme d’habitude, occupant tout son couloir mais le dernier geste gâchait tous ses efforts, notons dans ses actions quelques centre imprécis.

Chancel MBEMBA (5) Rentré en défense depuis un bon moment, Mbemba s’épanouit et sur quelques actions défensives après la récupération des Panthères, son coéquipier axial s’est retrouvé seul à gérer Aubameyang. Match plus ou moins correct pour le défenseur de Porto.

Marcel TISSERAND (6), capitaine d’un soir. Tisserand mérite bien sa note. Seul derrière de fois assurant le dernier mur et obligeant Aubameyang a tiré dans le décor, malgré une dernière erreur qui aurait pu coûter à la RDC.

Wilfried MOKE (4), un rôle difficile à définir dans le match. Introuvable dans la construction de jeu de son équipe.

Giannelli IMBULA (5.5), tout de même impressionnant, dans le rôle de Mulumbu et Mbemba combiné dans le milieu de terrain, Imbula a été reprochable sur peu de choses notamment, des prises de risque qui sans issues.

Paul-José MPOKU (4.5), d’un apport timide à l’offensif, le milieu de terrain du Standard était dans son registre avec des tirs lointains pour une défense gabonaise informée.

Chadrac AKOLO (4.5), beaucoup de vitesse, mais inutile pour le collectif, l’individualité a pris une place importante dans le jeu de  Akolo. Il a eu la balle de match dans les dix dernières minutes mais l’a gaspillée.

Neeskens KEBANO (4), Moins visible, sans arguments et propositions concrètes à Bakambu qui attendait les ballons. Le joueur de Fulham a perdu de sa forme, justificatif de son faible temps de jeu.

Cédric BAKAMBU (4.5), Beaucoup de volonté, mais peu sollicité. Bakambu était bien surveillé par la défense gabonaise. La poule aux oeufs d’or n’a pas répondu et est passé presqu’a côté de son match.

Jonathan Bolingi (4), remplaçant dans le match, Bolingi a fait preuve d’agitation de mauvaises décisions.

Jackson Muleka (5) l’attaquants du TP Mazembe n’a pas joué un quart d’heure mais il a un ratio important dans son rôle d’attaquant après avoir remplacé un milieu de terrain. Muleka a touché 5 ballons et en a exploité 5 vers le but adverse.

Mukoko Amale (6), le pion majeur du DCMP a changé le cours du match à son entrée, avec un ingrédient qui manquait dans le couloir droit, le latéral a fait 4 montées réussies et des centres qui n’ont trouvé preneur.

  • Top : Joël Kiassumbua
  • Flop : Jordan Ikoko

Glovic Mpoyo/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer