Team +243 : Christian Nsengi tente une nouvelle recette pour le poste de gardien

Le met proposé par Parfait Mandanda et Anthony Mossi lors des matchs amicaux contre l’Algérie et la Côte d’Ivoire était d’un goût repoussant, prêt à créer la constipation. En véritable chef cuisinier, Christian Nsengi a décidé de concocter une nouvelle recette, toute aussi astucieuse.

Sur sa liste des présélectionnés, cinq gardiens figurent. Encore beaucoup de métier à apprendre par Mandanda et Mossi, ils sont mis au placard. Parfait ne joue pas en club et ça se voit quand il est en sélection, trop lourd, pas trop serein, et inefficace la plupart de temps. Anthony Mossi n’a fait visiblement pas de progrès, sa boulette contre le Zimbabwe en octobre 2018 a été un véritable électrochoc, difficile de s’en remettre (psychologiquement).

Du sang neuf et Lunangaet, Kiassumbua !

Pour affronter le Gabon et la Gambie au cours de la deuxième semaine de novembre, le sélectionneur a renouvelé sa confiance au jeune Jackson Lunanga qui n’a pas joué une seule minute lors de la dernière trêve internationale, vide très rapidement comblé avec les Léopards Locaux. En plus du remplaçant de Nelson Lukong à l’AS VClub, Christian Nsengi est redescendu au fond de la mer pour ressortir Joël Kiassumbua, un ancien mais nouveau. Depuis son changement de nationalité sportive en 2015, le portier de Servette (Suisse) n’a toujours pas joué de matchs officiels avec la RDC. Quatre ans après, tient-il enfin l’opportunité de fêter sa première, lui qui a été longtemps dans l’ombre de Ley Matampi…




À côté de Joël Kiassumbua, Riffi Mandanda, le troisième de la dynastie Mandanda, qui on espère est moins imparfait que Parfait, et qu’il s’inspire plus de son frère aîné Steve de l’OM que de celui qui vient avant lui. Par ce choix, Christian Nsengi ne cache pas son insatisfaction et le malaise qu’il a à gérer le poste de gardien. Riffi Mandanda ne connait pas de carrière luisante. Il a passé de longues années à jouer pour les équipes de division inférieure en France. Là même, il porte le maillot de la formation de Boulogne (D3 France). Mais cela, est loin d’être entravant à sa carrière internationale. Les espoirs sont permis !

Deux ingrédients dans le money time

Christian Nsengi veut s’assurer que le repas qu’il proposera cette fois, sera bon à déguster pour tout le monde. Ainsi, le sélectionneur est allé au-delà des épices qu’il faut. Ne faisant pas totalement confiance à son trio pré-convoqué, le directeur technique national, a ajouté au dernier moment, deux jeunes gardiens. À ce poste, l’un de plus fragiles de l’équipe, Christian Nsengi joue son va-tout.

Timothy Bruce Fayulu et Enzo Alberto sont appelés en renfort chez les Léopards seniors. Le premier âgé de 20 ans et évolue au FC Sion (D1 Suisse), l’autre 23 ans, est gardien remplaçant à l’Union Saint Gilloise (D2 Belge). L’appel du maître a son but, tester le niveau de tous ces gardiens pendant la préparation, et voir les trois qu’il faudra amener au front pour contrer la nation de Pierre Emeric Aubemeyang et Mario Lemina. L’idée d’avoir un ou deux bons gardiens triture la cervelle de Christian Nsengi, il compte y arriver par la plus méticuleuse de sélection.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer