Team +243 : Florent Ibenge répond à Mulumbu et Masuaku

L’ex sélectionneur de la RDC n’avait visiblement pas du tout apprécié les propos de deux de ses anciens protégés sur sa méthode de travail, qui d’après eux, était à la base de nombreux échecs enregistrés par la RDC sur les dernières années. Youssouf Mulumbu et Arthur Masuaku qui étaient front pour défendre cette hypothèse ont été sans pitié vis-à-vis de Florent Ibenge. « C’était de la parodie, une blague », lâchait Masuaku. « Les choix du coach nous vraiment tués », affirmait Youssouf Mulumbu.

Des jours après, Florent Ibenge appelé à s’exprimer sur la sélection qu’il a dirigée pendant 5 ans, n’a pas lui aussi fait des choses à moitié. Accusé d’être la cause de mauvais résultats, FI confirme que c’était plutôt le niveau des joueurs de l’équipe nationale qui n’a pas permis de réaliser des exploits espérés.

« Il faut reconnaître qu’il manque à la RDC, des top-joueurs, des footballeurs qui jouent au plus haut niveau au FC Barcelone, à Manchester City, au Real, Liverpool, au Manchester United entre autres clubs », fait-il savoir dans des propos rapportés par l’agence de presse sénégalaise (ASP).

Et le coach de l’AS VClub a poursuivi en révélant que cette qualification au mondial 2018 ratée de justesse contre la Tunisie ne l’a pas été de sa faute comme l’a dit Youssouf, ancien capitaine des Léopards. C’était un échec partagé entre le manque d’organisation mais aussi des top-joueurs. « Si nous avons manqué la qualification, c’est parce qu’il nous manque des choses en terme d’organisation et des top joueurs », dit-il.

Depuis sa démission de la sélection en Août dernier, Florent Ibenge a vu plusieurs de ses joueurs pointer du doigt sa méthode, certains remettant même en cause sa maîtrise du métier. Comme un règlement de comptes, Florent Ibenge a trouvé ses mots pour calmer ses détracteurs. Ils devraient pas du tout apprécier.

Isaac B’ampendee / Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer