CHAN 2023: primes non reçues, manque de considération, les Léopards en rage contre les dirigeants de la FECOFA

“Nous ne sommes pas venus blaguer ici. Venez entrer et passons aux choses sérieuses” appel musclé d’un Léopard à ses coéquipiers, au siège de la Fédération Congolaise de Football Association.

Mercredi 16 Novembre, Il est 14 heures, les Léopards A’ débarquent sur l’avenue de la justice, dans les installations de la FECOFA. Sans plus tarder, ils vont prendre la direction de la salle des réunions de l’organe. L’expression faciale de plusieurs d’entre eux disait tout sur le mécontentement. Si, la FECOFA a dans un article publié sur son site, indiqué que la rencontre était essentiellement pour annoncer aux hommes d’Otis Ngoma de l’annulation du deuxième stage prévu dans les deux capitales rapprochées du monde, la rédaction de Foot RDC est allé au-delà, et vous livre les dessous de cette rencontre.

Manque de considération

Si les Léopards A ne connaissent pas cette situation, les A’ sont d’après certains joueurs, victimes d’un manque de considération. Alors qu’un plan B avait été acté après l’annulation du voyage en Turquie, la FECOFA a annulé ce deuxième stage. Ce qui n’a pas arrangé les joueurs qui ont connu des problèmes dans leurs clubs pour venir en sélection, estimant avoir passé leur temps en vain.

Prime non payée

Au menu des discussions entre les Léopards A’ et le président ai de la FECOFA, Donatien Tshimanga, qu’accompagnait Jean Didier Massamba, un des
vice présidents de la Fédération ; le dossier primes des joueurs. Ce n’est pas la première fois que les fauves congolais réclament cette deuxième tranche de leur prime de la double confrontation en amical face aux Diables Rouges du Congo Brazzaville. Les protégés du sélectionneur Otis Ngoma avaient même failli menacé de boycotter la manche retour des éliminatoires du CHAN, face au Tchad disputée le 4 septembre 2022, à Kinshassa.

Dans ce groupe d’Otis Ngoma, il y a des joueurs ayant disputé les éliminatoires du CHAN Cameroun 2020 contre la RCA. Quelques uns d’entre eux affirment que, la prime de cette rencontre n’a jamais été payée jusqu’à ce jour.

En attendant, les Léopards locaux vont rentrer chacun dans son club. À deux mois de la 7e édition du CHAN Algérie 2023, nombre d’observateurs estiment que l’équipe doit être dans les bonnes conditions pour espérer une meilleure performance en Algérie, pourquoi pas voir les Léopards soulever un trophée de cette compétition.

La Rédaction

Vous pourriez aussi aimer