Interview : «  Pamphile est entrain de prouver de quoi il est capable… » Kasongo Ngandu

L’histoire, il y a ceux qui la font et ceux qui la racontent, Mihayo Kazembe Pamphile est dans un ascenseur qui l’amène dans la classe supérieure des entraineurs en Afrique. Lourde est la tête qui porte la couronne dit-on, Pamphile Mihayo est désormais le berger des Léopards A’ vers la terre des Lions Indomptable. Une belle histoire qui pour la raconter, la rédaction de Footrdc.com est allée à la rencontre de son ancien coéquipier, un homme avec qui il n’a pas seulement partagé le même terrain dans la médiane, ni seulement savourer les instants comme le doublé de Mazembe en 2008 et 2009, ni seulement avoir également longtemps vécu ensemble. Kasongo est également l’homme avec qui Mihayo partage l’esprit et les ambitions, l’un des rares qui ont réussi leur vie après les heures des gloires sur le terrain.

Après la nomination de son meilleur ami, le témoignage de Isaac à son ancien capitaine est teinté de félicitations, d’appréciations, mais également de conseil. Cueilli après son match nul face aux Kamikazes de Lubumbashi Sport, l’homme qui a fait le malheur des Magrébins en son temps n’a pas douté de nous accorder un peu de son temps après un match du résultat peu attendu.

Footrdc : Mihayo sélectionneur des Léopards A’, Coach quel sentiment vous anime ? D’abord pour avoir été longtemps avec lui mais aussi pour être dans le même sillage ?

Isaac Kasongo : Non, il a mérité, Pamphile est entrain de prouver de quoi il est capable, ce n’est pas un hasard qu’il soit nommé entraineur principal, il l’a mérité et pour moi c’est une fierté de voir un jeune comme Pamphile diriger l’équipe nationale.  C’est le souhait de tous les jeunes, c’est le souhait de tous les coaches, moi personnellement comme c’est mon meilleur ami, je suis vraiment très content. Quand j’ai appris la nouvelle, je me suis dit que c’était une fierté pour nous les jeunes entraineurs, une fierté aussi pour la province du Haut-Katanga.

Footrdc : Avez-vous peur pour lui de se retrouver entre Mazembe et ses ambitions et l’équipe nationale et son objectif ? Ibenge c’est un cas illustratif avec son club et la sélection.

Isaac Kasongo : Non, aucune peur, vous savez, il lui revient à lui d’organiser son temps, diriger deux choses à la fois c’est compliqué, ça c’est une évidence… Il y a de fois collision entre le programme de clubs et celui de la sélection, ça essayera de le perturber. C’est à lui de voir s’il peut planifier avec ses adjoints, voilà une des raisons que même ses adjoints sont du genre à gérer des situations extrêmes.

Foortrdc : Vous étant son meilleur ami, que lui conseillez-vous de privilégier pour le bien de sa carrière entre son club et la sélection ?

Isaac Kasongo : C’est lui le maitre, il lui revient de peser ce qui est bon et ce qui est nuisible à sa brillante carrière, moi je ne peux que lui souhaiter bonne chance et les bonnes choses surtout pour la sélection nationale.

Par Glovic Mpoyo / Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer