Le FC Renaissance renaît dans le silence

Après souffrance et désillusion connues lors de la manche aller de la Linafoot, le FC Renaissance du Congo est sur la voie d’une renaissance qui frôle l’absolu. Sans se soucier du passé horrible, le club de la capitale gère bien toutes ses sorties dans la manche retour. Une autopsie du bilan cynique de la première phase, a été faite, pour rediriger les regards du club.

Longtemps embarqué dans le train menant à la relégation, le comité du club Orange s’est arrêté un moment, pour réfuter le sens anormalement surprenant que prenaient son parcours. Des nouveaux joueurs avaient ainsi été recrutés, pour renforcer un effectif incarnant une inadéquation avec les exigences et le niveau de la première division. Le chantier aura été grand, mais résumé sur une économie d’ambitions. Le FC Renaissance n’avait plus qu’à sauver sa peau d’une descente en Ligue 2, après un début de saison affreux. Et le club est pour le moment sur la dynamique qui exclu tout doute sur sa capacité à revenir parmi l’élite congolaise, l’exercice prochain.

Le FC Renaissance n’est plus dans la zone de relégation, et enregistre depuis un moment des résultats plus ou moins appréciables, bien qu’en alternant le bon et le moins bon. Vainqueur du FC Lubumbashi Sport (1-0) mardi dernier, le Club de Papy Kimoto signait son troisième succès en manche retour, pour oublier les échecs face à Lupopo et face au rival Imanien. Les Oranges occupent actuellement la neuvième place en championnat avec 25 points et compte huit longueurs d’avance sur Lubumbashi Sport, premier non-relégable. L’objectif de se maintenir en D1, est désormais une réalité, alors qu’il n’en n’était pas ainsi il y a trois mois. Le FC Renaissance a su sortir le dernier pied qui traînait dans la boue et reprendre la marche vers l’avant, dans un temps record.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer