Linafoot D1 : AS VClub, quand l’acquis devient une énigme

L’Association Sportive V Club est loin de conserver sa parcelle de pouvoir. Le terrain de la suprématie est sujet à une spoliation qui inspire une anxiété grandissante. Après son élimination de la Ligue des Champions Africaine de Football, le club vert et noir traverse une période où seules les victoires comptent plus que tout autre chose.

Les dauphins noirs immergent avec difficulté. Les derniers résultats enregistrés en championnat ont provoqué une fissure dans le cœur des supporters telle une érosion. Face à une concurrence âpretée, l’acquis de la dernière décennie est devenue un objet au centre de toutes les convoitises. Pour conserver son empire, V Club devra enchainer des victoires tout au long de ce dernier virage.

En épiant le greffage de la mi-saison au sein de l’Association Sportive V Club, vite l’on s’aperçoit que le club veut refaire son retard. Il faudra à Ibenge et ses hommes un esprit original rehaussé par une volonté avivée pour administrer d’une main ferme la douche d’un accueil glacé aux clubs pretadans aux compétitions inter clubs sur le continent la saison prochaine.

Les prochaines victoires auront l’effet des gouttes d’un baume rafraîchissant sur les cœurs froissés et désespérés des Moscovites. Cette saison, les dauphins noirs de Kinshasa sont dans un état moral voisin d’une désillusion. V Club est proche d’une dérogation de la tradition établie les 10 dernières années en championnat national. La concurrence devant met V Club dans une situation d’incertitude telle une barque désemparée devant l’orage.

Il faudra un effort extrême pour rester au marquage du poduim. Les épaves de la fierté méritent d’être sauvées à tout prix. Les dauphins noirs doivent relevait leur courage abattu. Avec deux points de moins que l’actuel 3ème, la Jeunesse Sportive Groupe Bazano, V Club peut toujours entretenir ses ambitions africaines.

Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer