Linafoot D1 : L’AS VClub demeure faillible et perfectible

Ils sont loin d’avoir réglé tous leurs maux, mais s’ils ont donné l’impression de l’avoir fait. Ces Dauphins Noirs sont encore perfectibles. Les difficultés du début de championnat les poursuivent encore, tel un signe indien déterminé à pourrir la saison de l’AS VClub. L’efficacité retrouvée contre le FC Renaissance s’est volatilisée contre l’AS Nyuki mercredi à Goma, défaite (2-1).

Auteurs de trois victoires sur les trois derniers matchs, les coéquipiers de Jérémie Mumbere se sont fait piquer par les Abeilles de Butembo pourtant malades. Une contre-performance qui suscite encore un peu plus de doute sur la qualité et la force de Vita Club cette saison. L’écart avec le TP Mazembe commence à être grand, trop grand même, le Daring peut également damer des pions à l’AS VClub.

Perfectionner pour éviter la faillite

Les Kinois ne maintiennent le bon rythme. L’équipe demeure faillible et perfectible par-dessus tout. Si la défense avait dégagé une sérénité sur les matchs qui ont précédé le duel contre Nyuki, elle n’en reste pas moins un secteur sur lequel doit beaucoup travailler Florent Ibenge afin de ne pas se perdre totalement dans cette lutte pour le haut du tableau. L’attaque tâtonne plus que tout autre compartiment. L’absence d’un tueur de la carrure de Jean-Marc Makusu tire l’AS VClub sur terre. Même quand l’adversaire est faible (Bukavu Dawa, Nyuki), les Moscovites peinent lamentablement à concrétiser les occasions de but. Parfois ils s’en remettent aux défenseurs (Djuma Shabani) ou aux milieux de terrain (Merveil Kikasa, Jérémie Mumbere) pour faire la différence. Mais ces derniers ne peuvent tout faire, César Manzoki et Ahmed Touré n’y arrivent pas.




Dans 20 jours, l’AS VClub débute la phase des groupes de la Ligue des Champions, avec un premier match contre la JS Kabylie en Algérie. Eliminés à la même étape la saison dernière, les Dauphins Noirs ont à cœur de proposer un autre met à leurs supporters affamés. L’urgence de revoir le dispositif technique et les valeurs techniques sans faire table-rase s’impose. Florent Ibenge devra réinventer des choses, une autre façon de jouer afin que son VClub arrive à atteindre tous ses objectifs en fin de saison. Mal luné en championnat, l’Afrique reste une opportunité de réconfort pour bien aborder la deuxième manche de la Ligue Nationale de Football.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer