Linafoot D1 : Sanga Balende et la descente dans l’abîme

Dans la sphère angélique de la Linafoot D1, les Anges et Saints de Sanga Balende font face à une hérésie inéluctable. L’évangile a du mal à passer comme par le passé. Il y a cinq ans en arrière que l’or offrait toute la vivante blancheur de son éclat au parcours ombrageux de Sanga Balende en championnat. Mais cette saison, l’image extérieure des Anges et Saints ne trompe pas sur un avenir marqué d’une empreinte du sang.

Cette saison, nous sommes loin de se délecter d’un Sanga Balende conquérant en championnat national. Loin d’assister à cette période où, naguère, les Anges et Saints répandaient un doux éclat sur le visage délicat de tout un peuple. Pour l’heure, Sanga Balende transpire l’impression écœurante d’un club flâneur en Linafoot D1 et loin d’avoir les paramètres de marche pour rétablir l’équilibre dans son parcours révélé comme une équation mathématique.

Les Anges se sont égarés du chemin qui mène au paradis des compétitions africaines inter clubs. Pire, le club se retrouve précipiter dans l’abîme du championnat national de football Division 1. Sanga n’a plus visiblement son destin en main. Les Sangs et Or se laissent emporter au gré des difficultés du championnat comme un bateau en perte de contrôle se laisse aller au gré capricieux des vagues au milieu d’un océan visité par une tempête.

Contre toute attente, Sanga Balende fait décidément de la zone de relégation sa demeure à l’heure actuelle du championnat national. Cette saison, le club de Mbuji-Mayi s’est abreuvé des résultats d’une mélancolie avérée. Les Anges sont devenus au centre de l’attention générale, leur baisse d’élan est un sujet perpétuel d’étonnement. 14ème au classement avec 17 points en 18 matchs, la courbe des résultats de la saison sont loin de rejoindre toutes les projections envisagées.

Footrdc.com