Linafoot : deux options pour déterminer les clubs africains en cas d’arrêt de la saison en cours

Le 16 mars dernier lorsque la Ligue Nationale de Football s’arrêtait, le paysage sportif s’attendait à une perturbation jusqu’au 20 avril. Ensuite, la saison devait reprendre son cours (26e journée). Le Tout-Puissant Mazembe, leader incontestable, cavalait seul en tête après ses 20 matchs (53 pts). La course à la deuxième place faisait rage entre Maniema Union (46 pts), AS Vclub (48 pts) et DCMP (42 pts). Dans le bas du tableau, quatre clubs (Dauphin Noir, Sanga Balende, Bukavu Dawa et Nyuki) se livraient bataille pour sauver sa peau. Le 20 avril passé, la Linafoot n’a toujours pas repris.

La pandémie installée, la FECOFA décidait de prolonger l’arrêt du championnat jusqu’au 19 mai. Encore inenvisageable il y a un mois, un arrêt de la Linafoot devient probable. Entre temps, la Confédération Africaine de Football est entrée en scène. Mardi 28 avril, le secrétariat de la CAF, dans un courriel adressé aux associations membres, souhaitait « connaitre la situation actuelle des ligues/coupes nationales (classement, nombres des matchs en attente, etc.) ainsi que les stratégies que (les ligues) ont l’intention d’appliqué afin de finaliser ces compétitions qu’elles soient terminées ou annulées. La CAF assurant vouloir recevoir la réponse d’ici le 05 mai afin de permettre (à la CAF) de mettre en place un plan pour l’organisation de nos compétitions interclubs pour la saison prochaine.» Face à l’urgence qui s’impose à la Ligue, deux options s’offre à la Ligue pour déterminer quels clubs devraient jouer les Coupes interclubs la saison prochaine, en cas d’arrêt de la Linafoot.

Option 1 : arrêt du classement à la dernière journée complète

C’est la première solution qui s’imposerait. Au regard de l’allure du championnat, il faudrait prendre en compte la dernière journée complète à laquelle toutes les équipes ont pris part. Le problème majeur reste le nombre des matchs livrés par équipe qui présente un déséquilibre ahurissant. Cinq équipes ont livrés 23 matchs, quatre 22, deux 22 sans compter celles qui en comptent encore 19 tandis que Rangers en est à 25 ! Un capharnaüm qui oblige donc de se creuser la tête pour savoir à quelle journée toutes les équipes se retrouvent à égalité. D’après nos calculs, il s’avère que tous les clubs ont livré au minimum 19 rencontres. En réduisant les points des équipes ayant plus de 19 matchs, on obtient le classement le plus proche de la dernière journée complétement disputée donc la 19e.

Tenant compte de cette méthode, le Tout-Puissant Mazembe (50 pts) et Maniema Union (40 pts) seraient qualifiés pour la Ligue des Champions. Coiffé au poteau, l’AS Vclub (39 pts) et DCMP (38) iraient en Coupe de la Confédération ; si la Coupe du Congo passe à la poubelle. En cas maintien de relégation, Sanga Balende l’échapperait belle en laissant Dauphin Noir, Nyuki et Bukavu Dawa sombrer en dans la zone rouge. Le grand perdant de la saison serait alors la JS Bazano (37 pts) qui raterait l’Afrique après une saison de haute volée.

Option 2 : arrêt du classement à la mi-saison

La seconde option et la plus simple, serait d’envoyer à la CAF le classement tel qu’arrêter à l’issue de la phase aller. Plusieurs changements pourraient alors avoir lieu contrairement à la première option même si c’est toujours les Corbeaux qui resteraient en tête du championnat. Il reste flou de savoir quel club accompagnerait les Corbeaux en Champions League. La JS Bazano, Maniema Union et DCMP seraient des candidats idéals au vu de leurs résultats de la manche aller.

Il revient à la Commission d’organisation de décider sur les critères pour désigner les futurs participants aux interclubs. Quoi qu’il en soit, l’éventualité d’un casse-tête pour clôturer le championnat se profile à l’horizon. A moins que l’évolution de la pandémie de Coronavirus ne s’arrête.

Elisha Iragi/Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer