BRUNO BLA : Un pari gagné pour Lupopo !

Il a fait de la République Démocratique du Congo sa seconde patrie, de la Linafoot son terrain de chasse.

En RD Congo Bla a écrit un récit populaire et fabuleux dans le monde du football.

Passé par le FC MK de Kinshasa où il a marqué ses empreintes dans les anales de ce club de la capitale, cet Eléphant a fait montre d’un tact hors du commun et d’une technicité létale en s’appropriant par deux fois la Coupe du Congo et de surcroit , deux belles qualifications en Inter Club de la CAF.

Shark XI, un bon recul

Comme par hasard mais par envie , Shark XI enrôle Bruno Bla pour la campagne en Linafoot pour la 22ème édition. Son parcours avec les requins bleus de Kinshasa sera teinté de beaucoup d’embûches.

Face au niveau élevé de l’AS V Club, DCMP et Renaissance, les requins les bleus se noient dans les eaux profondes de la conférence ouest. Bruno ne survit pas à la catastrophe, son départ est alors acté.

Enfin , Bruno chez les Viets

Ses premiers mots en terre Lushoise ont été porteurs d’un espoir : » Joué les plays off et remporter la 23 ème édition du championnat national ». Des paroles pleines de vie que certains ont qualifié précipitamment d’illusion comme so Bruno en etait un vendeur .

Une locomotive en marche , Bla le machiniste!

À l’instar de la société propriétaire du club, Lupopo était une locomotive en plein amortissement. Des pièces vieillissantes, vulnérables à toute sorte d’attaque et de panne.

Affaiblie , cette locomotive avait besoin d’un renouveau, d’un nouvel homme fort aux nerfs solides et tenaces comme le caténaire et le chemin de fer.

Des débuts difficiles!

Lorsqu’il débarque, ses premiers pas, décisions, choix sont sculptés par les avisés et donneurs des leçons. Bruno s’attire alors les regards les plus curieux .

Ses premiers matchs amicaux dans le fief du Club laissent place à un tas de questionnements et présage un avenir très sombre et chaotique pour une équipe jeune en pleine restructuration.

En amical, face aux montagnards de Kilimandjaro (3-2), Bruno et son Lupopo découvrent leurs limites. Fébrilités défensives, approximations offensives, des joueurs en jambes de coton, des attaquants dépourvus d’un compas dans l’oeil, les imprécisions s’invitent chez les Viets , le doute s’installe dans le camp de supporters après une victoire difficile face à l’US Panda de Likasi (1-0). Les 45 jours de pré saison sont remis en causes, Bla pointé du doigt, son choix contesté!

Division 1: Bla fait taire le « Bla Bla bla  »

Le début de la Linafoot dans la conférence Centre-Sud permet à Bla de faire taire tous les détracteurs. 2-1 devant les Kamikazes de Lubumbashi le scénario est tout tracé.
La locomotive fait ses premiers essaies.
Ensuite , gare après gare le train fait son chemin. Dibumba (3-1), Ecofoot (2-0), Sanga (2-3) , Océan Pacifique (1-0), Don Bosco (0-0), Mazembe (0-0) , Bruno et Lupopo se tracent une notoriété, retrouvent du respect et de la considération.

Bruno et Lupopo toujours leader

Avec deux nuls et une défaite contre 4 victoires, Bla et Lupopo occupent le premier loge au classement partiel dans la conférence centre sud avec 14 bons points et peuvent se permettre de rêver grand, les plays offs .

Bla , séduit

Au delà des résultats positifs qu’il enregistre avec son équipe depuis le début de la saison, Bla a amené un jeu séduisant et plaisant, un football champagne. Avec des jeunes, fins techniciens, à l’image Kyala Gradi , Robert Wilangi, le machiniste a trouvé les bonnes pièces pour que la locomotive marche à plein régime .

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer