CAN2019 : Le Congo et la RDC se quittent sur un nul électrique

Le Stade Alphonse Mambassa était le théâtre d’un derby particulièrement croustillant, dans le cadre de la 5e journée des Éliminatoires de la CAN 2019.

Les Diables Rouges recevaient Les Léopards de la RDC, le sélectionneur brésilien Valdo Candido alignait ses meilleurs éléments dès le coup d’envoi Prince Oniangue et Junior Makiese au milieu et Thievy Bifuma en attaque.

Privé de Cédric Bakambu blessé, Florent Ibenge alignait son onze avec le revenant Mputu et Mulumbu au milieu, Ley Matampi dans les buts.

Les deux équipes se livraient dans la bataille dès les premières minutes, à la 3e minute Trésor Mputu démystifie la défense adverse, il y va seul oubliant ses deux coéquipiers seuls dans la surface. Son tir est sans puissance.

Au fil de minutes, la RDC mettait le cuir sous la semelle. Tour à tour Glody Ngonda et Mubele essayaient de mettre le feu sur le arrière-garde Brazzavilloise, sans pourtant trouver la faille.

Lusuku à la 19e sur coup-franc faisait quelques frayeurs aux Léopards. Alors que les Diables Rouges reprenaient timidement le match en main, la RDC frappe un grand coup. Kabongo Kasongo sur un coup-franc de Trésor Mputu, mal repoussé par le portier adverse, ouvre le score à la 25ème.

Cinq minutes plus tard, à l’heure de jeu l’arbitre arrêterait le match suite au jet de gaz lacrymogène sur le terrain. Un déluge soudain s’abattait sur l’arène Alphonse Mambasa donnant du mal aux 22 acteurs de maitriser le ballon. À la 38ème minute, le Congo revenait au score à la surprise générale grâce à Thievy Bifouma qui reprenait victorieusement un coup-franc de la droite vers la gauche. La RDC se trouvait piégée malgré sa possession de balle. Tout était à refaire.

Le match devenait complètement dingue sous une pluie diluvienne, terrain étant submergé par l’eau. Bifuma se ratait à la 43e, Bolasie obtenait une dernière faute que lui-même se chargeait de transformer. Le coup de canon cadré était sorti de justesse par le gardien sur sa ligne. L’arbitre siffle la pause sur le score de 1-1.

La pluie gâche la fête pour une seconde période de folie

Le déluge qui s’abattait sur Brazzaville ne s’apaisait pas, l’arbitre camerounais M. Alioum décidait de faire trois essais pour prendre la décision de faire poursuivre ou non le match. Après discussion avec le commissaire au match, le comité arbitral décidait finalement, près d’une d’heure plus tard, de faire jouer le reste du match.

Aux retour des vestiaires Bobo Ungenda prenait la place de Marcel Tisserand, touché lors de la première période.

Il faut attendre la 70e pour voir un nouveau danger, Issama sortait le ballon en corner et dans la foulée Matampi sortait une parade monumentale face à Lusuku sur corner.

A 15 minutes du terme, Ibenge lançait Meschak Elia à la place du fantomatique Firmin Mubele, incapable de créer un moindre danger pendant 75 minute

Trésor Mputu, très actif pour son retour, marquait d’un lob subtile suite à un long dégagement de Matampi, l’arbitre sifflait une faute inexistante. Elia Meschack se loupait ensuite sur un coup-franc à la 87e. Les Léopards étaient sur le point de rompre dans les 3 minutes du temps additionnels. Coup sur coup, les Diables Rouges touchaient le poteau et rataient une dernière occasion sur corner. La RDC s’en sort bien avec un match nul électrique. Le derby a tenu toutes ses promesses.

Au classement, la RDC reste deuxième avec 6 points devant le Congo 5 en attendant le résultat du match entre le Libéria et le Zimbabwe.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer