Football : Ce que l’AS Vclub peut craindre après sa défaite devant Sanga Balende.

Date:

Une défaite à Kinshasa face aux Anges, ceci n’était pas arrivé depuis 19 ans. Tel un compte de fées dénué de toute certitude ; le scénario qui s’est passé hier sur la pelouse du stade des martyrs était le moins attendu si pas le moins envisageable.

Devant une équipe de Sanga Balende concentrée et très efficace, L’AS Vclub a fais les frais de son manque de lucidité. Les Sang et Or en ont profité pour frapper fort et plonger les supporteurs Kinois dans l’effroi.

C’est un véritable coup de massue reçu par le club du feu Bibey Mutombo. Ce fiasco pourrait engendrer plusieurs retombées dramatiques, en voici quelques unes ;

1. Le doute avant le match africain

Dans une semaine, les Dauphins Noirs affronteront dans le CS la Mancha du Congo d’en face, dans le cadre du 8èmes de finale bis de la Coupe de la Confédération Africaine. Les derniers résultats du club entraîné par Florent Ibenge n’étaient pas fameux du tout. Cette cuisante défaite devant un concurrent au podium risque d’entamer davantage le moral des coéquipiers de Jésus Moloko.

2. La confiance des fanatiques

Blessés dans leur propre amour, plusieurs fanatiques que nous avons entendus après le match se sont montrés très durs envers le staff technique et le comité dirigeant. Considérant ce faux pas comme une contre-performance de trop alors que l’équipe venait de se faire éjecter de la CAF C1 il y a tout juste quelques jours. Les inconditionnels de banas mbongo seraient exacerbés par les résultats de leur club, certains promettent de ne plus se rendre au stade si la situation en restait là.

3.La peur de louper la couronne nationale

L’objectif a été bien défini ; Victoria Club joue le titre dans chacune des compétitions auxquelles il prend part. Bien que la marche vers le titre national reste longue, les langues se délient dans les coulisses, affirmant que la forme actuelle de l’ASV ne lui permettrait nullement de remporter la Vodacom Ligue 1.

4. La mépris envers du staff technique

La cote de popularité de Florent Ibenge baisse année après année. Cette saison, celui que Kinshasa appelle affectueusement « Coach Android » est loin de faire l’unanimité. Il se trouve entre deux feux. Que ce soit en sélection ou en club, une grande frange des supporteurs réclament avec vigueur sa démission. Ce qui n’est ni dans les plans de Constant Omari ou dans ceux du Général Amisi Nkuba dit ‘Tango Fort’.

Mais par dessus tout, il est fort normal de reconnaître que l’AS Vita Club brille actuellement sur un ciel brumeux et devra inévitablement s’améliorer en vue de surmonter toutes les balustrades de son parcours africain et national.

Footrdc.com

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Affaire Héritier Luvumbu : « Je compte le remercier au nom du pays » Félix Tshisekedi

La vague de réactions autour de ce qui se...

Léopards : que se passe-t-il entre Sébastien Desabre et la Tunisie ?

La Fédération tunisienne de football a récemment été au...

Léopards : coup dur pour Lionel Mpasi et la RDC à la veille des éliminatoires de la Coupe du monde 2026

Coup dur pour Lionel Mpasi, gardien titulaire dans les...

Italie : Charles Pickel décisif avec Cremonese

À l'occasion de la 26e journée de Serie B,...