Une révolution se prépare au FC Saint Éloi Lupopo .

Recalé dans la course à la qualification africaine, le FC Saint Éloi Lupopo compte bien oublier cet échec, tout en retenant quelques leçons afin de mieux aborder le prochain exercice sportif.

Lors du point de presse animé ce mercredi à Lubumbashi par Faustin Bokonda, président du club, plusieurs points ont été à l’ordre du jour, notamment le problème de l’effectif. Le patron des banas Lumpas a annoncé que l’effectif actuel, sera conservé à 50%. Et donc, seuls 17 de 34 joueurs ayant fini la saison enfileront la tenue jaune et bleu au cours des prochaines échéances. Des nouvelles têtes seront enrôlées pour solidifier le noyau.

Faustin Bokonda a tout de même laissé planer les incertitudes sur l’avenir du staff technique. Le coach Franklin Kimbogila et tous ses adjoints sont à terme de leur contrat. Pour le moment, la direction du club étudie la possibilité de le prolonger ou de les renforcer avec un nouvel entraîneur. Ceci dit, l’idée de les limoger ne serait pas à écarter.




Par ailleurs, le numéro un du club Lushois a évalué les résultats de l’équipe au cours de la saison qui vient de s’achever, les confrontant aux objectifs assignés en début de saison. Pour Faustin Bokonda, la saison n’a pas été parfaite, elle n’a pas été nulle non plus. Le FC Saint Éloi Lupopo avait deux objectifs ; jouer premièrement les playoffs de la Ligue Nationale de Football avant d’aller chercher une qualification en coupes inter-clubs de la CAF. Le premier a été effectivement atteint et les choses ont été plus complexes pour le deuxième. Le bilan du club est donc évalué à 50%. Pas très satisfaisant, pas très frustrant.

Le vainqueur de la Coupe du Congo 2015, reprendra ses entraînements au cours de deux premières semaines du mois d’août.

Footrdc.com/Direction de Communication Lupopo.

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer