L’indice qui prouve la régression inéluctable du football congolais

Sauvé jusqu’ici par une qualification de l’équipe nationale senior à la CAN 2019, le seul éclat qui illumine mais très insuffisamment les couloirs obscurs du football congolais en 2019.

L’élimination du TP Mazembe le week-end dernier, est un fait qui s’ajoute aux autres, et qui prouve en même temps que la santé du foot en RDC, n’est pas au beau fixe. Car pour la première fois depuis 2013, que la RDC ne va compter aucun club en finale des compétitions africaines inter-clubs. Anecdotique que cela paraisse, c’est plutôt une allégorie, très souvent dissimulée par des exploits des clubs, et de l’engagement propre de leurs dirigeants, qui malgré tout, finissent à l’actif de la Fédération et à l’honneur de la nation.

Le foot congolais, est sans l’ombre du moindre doute, en train de régresser. Alors qu’il planait encore grâce à Vita et Mazembe, aujourd’hui, les signes sont alarmants. À qui la faute ??? À ceux qui le gèrent, à ceux les subventionnent ou alors à ceux qui le pratiquent… Chacun a sa part de responsabilité, chacun sait ce qu’il sait fait et ce qu’il aurait dû faire. Nous n’oublions jamais cette erreur administrative presque grotesque, qui a disqualifié les Léopards U23. Eux au moins, étaient en passe d’écrire une histoire et de réaliser une performance vieille de plus de cinq décennies ; qualification à la CAN d’âge. Mais toujours est-il que ceux qui dirigent le football, n’étaient pas concernés par les prouesses des U23, pourtant applaudies par tout un peuple.

Les regards congolais désormais rivés vers les pays des pharaons, pour voir ce qui découlera de la présence de la RDC à la CAN 2019…

Isaac B’ampendee /Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer