Léopards : Samuel Moutoussamy dévoile les coulisses du parcours de la RDC à la CAN

Date:

Sur le plateau de Talents d’Afrique, lundi 18 mars, le milieu de terrain congolais Samuel Moutoussamy, est revenu sur le parcours XXL de la RDC à la dernière Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023 en mettant de côté l’hypothèse de la génération spontanée pour mettre l’accent sur la qualité du travail mis en place par Sébastien Desabre dès son premier jour à la tête de la sélection.

« Ce n’était pas inespéré. On a mis les ingrédients pendant toute la préparation, pendant toute les qualifications aussi où on est revenu de très loin en commençant avec deux défaites pour enfin se qualifier après avoir changé d’entraîneur. Nous avions fait plein de beaux matchs et des beaux exploits à l’extérieur. En suite, la compétition en elle-même, était bien préparée en faisant profil bas pour biens se concentrer mais nous avions l’ambition d’aller le plus loin possible», a déclaré Moutoussamy sur le parcours de la RDC à la CAN.

Sur l’aspect de l’apport de Sébastien Desabre et le professionnel lors de la campagne africaine, le milieu de terrain congolais a révélé que rien ne serait fait à cette hauteur si le manager français n’avait rejoint la tanière de l’équipe congolaise.

« Il a été l’élément déclencheur avec tout le rythme de travail qu’il avait mis, ses choix sur le terrain, sa façon de voir le foot et le jeu, nous avaient aidé à progresser et à devenir la nation qu’on était sensé être» a loué le milieu de Nantes.

La touche Desabre se serait montré dans la rigueur dans le travail qui a produit un effectif impénétrable capable de faire mouche avec assurance.

La ligne défensive de la RDC a été la plus grande réalisation du français, allant chercher le potentiel caché de chaque jeune dans le but d’éviter de prendre des buts en quantité industrielle.

« Sa rigueur avait fait toute la différence. Défensivement, nous étions devenus très solides, et c’est ce qui nous manqués, car on prenait beaucoup trop de buts et depuis son arrivée, on en prend beaucoup beaucoup moins. C’est ce qui avait fait la différence», a-t-il fait remarquer.

Defense du vestiaire

Samuel Moutoussamy s’était aussi érigé en défenseur de la RDC face aux critiques virulentes des analystes de Talents d’Afrique qui signalaient un manque de professionnalisme dans le vestiaire congolais, en soulignant qu’il s’agirait bel et bien d’un fait antérieur. Pour lui, les choses s’améliorent considérablement.

« C’est vrai que qu’il y a eu un problème de rigueur dans le passé mais tout le monde essaie de faire son maximum possible pour être le plus professionnel. Sébastien Desabre est très très rigoureux».

Sur le sujet le plus incendiaire du moment, Moutoussamy a soutenu la décision des autorités congolaises ayant choisi de laisser les joueurs se reposer lors de la trêve internationale. Pour lui, ça permet à plusieurs de se refaire une nouvelle énergie positive auprès de leurs familles, amis et de profiter un peu de la vie. « Il n’y a pas un coup d’arrêt brusque », a-t-il lâché.

« Parfois ça fait aussi bien de se reposer, de voir aussi la famille. Personnellement, ça fait toutes les années que j’enchaîne les trêves internationales ; on part en déplacement à chaque fois, et c’est un petit peu fatiguant. C’est une décision de la fédération et ils font ce qu’il y est de mieux pour nous. A nous de suivre aussi», s’est-il prononcé, loin de toute polémique.

Gaël Hombo

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Échos +243 : la surprenante destination exotique de Chadrack Muzungu

À 26 ans, Chadrack Muzungu Lukombe va découvrir un...

Linafoot : Vita Club, l’envie de la frustration du classico sur Les Aigles du Congo

L'Association Sportive Vita Club a pris un train de...

Départ de Moïse Katumbi : anatomie d’une succession

Lorsqu'il a annoncé son retrait prochain de la tête...

Egypte : Al Ahly en pleine crise avant d’affronter Mazembe

Tout va mal pour le géant Rouge. Le National...