Mondial 2022 : ce que risquent les capitaines qui porteront les brassards LGBT au Qatar

L’Angleterre, l’Allemagne et cinq autres équipes européennes participant à la Coupe du monde ont renoncé lundi à porter un brassard aux couleurs de l’arc-en-ciel en soutien aux droits des LGBTQ, invoquant la menace d’une action disciplinaire de la FIFA indique l’AFP.

« La FIFA a été très claire : elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain de jeu », ont-ils déclaré dans un communiqué commun. Selon les règles de la FIFA, les joueurs portant des tenues non autorisées par l’instance dirigeante du football mondial peuvent recevoir un carton jaune.

Si ce joueur reçoit un deuxième carton jaune, il est expulsé. Le brassard « OneLove », porté par des joueurs comme le capitaine anglais Harry Kane et son homologue allemand Manuel Neuer, a été conçu dans le cadre d’une campagne visant à promouvoir l’inclusion.

Les brassards avaient été largement considérés comme une protestation contre les lois du pays hôte, le Qatar, où l’homosexualité est illégale. « En tant que fédérations nationales, nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans une position où ils pourraient faire face à des sanctions sportives, y compris des avertissements, et nous avons donc demandé aux capitaines de ne pas essayer de porter les brassards lors des matchs de la Coupe du Monde de la FIFA », ont déclaré les fédérations d’Angleterre, du Pays de Galles, de Belgique, du Danemark, d’Allemagne, des Pays-Bas et de Suisse.

Source : AFP

Vous pourriez aussi aimer