CAN 2021 : le record de buts de Ndaye Mulamba menacé par un Lion

Mythique, inatteignable, éternel, à l’heure d’évoquer le record de but en une Coupe d’Afrique des Nations (9) détenu par Pierre Ndaye Mulamba, les qualificatifs ne manquent pas. Depuis 48 ans, les plus grands buteurs de l’histoire de la CAN se sont cassé les dents pour l’approcher, l’atteindre ou le battre, sans jamais y arriver. Pourtant, à l’issue de la phase de groupes de l’édition 2021, le mythique record de « Mutumbula » semble plus que jamais menacé.

À la base de cette menace pour ce record, un Lion : Vincent Aboubakar. Le Camerounais rugit depuis les débuts de la compétition dans sa terre et explose les compteurs au classement des Meilleurs buteurs. Deux doublés, face au Burkina Faso (2-1) et face à l’Éthiopie (4-1) et un but face au Cap Vert (1-1) et le voilà qui compte déjà 5 réalisations en 3 matchs.

L’épopée du « Léopard »

En 1974, en Égypte, Mulamba Ndaye alias « Volvo » se révélait intenable pour les défenses. Dès le premier match, il claquait un doublé (18e, 65e) face à la Guinée (2-1) avant de signer son 3e but en phase de groupe contre l’ile Maurice. Là aussi, la comparaison avec les 5 buts de Vincent Aboubakar distille une inquiétude pour le mythe.

En demi-finale, le Zaïre (appellation du pays à l’époque) élimine l’Égypte au terme d’un match d’anthologie. Menés 2-0, les Léopards s’offrent une « remontada » devant le public médusé du Caire (3-2), avec au passage un doublé de Ndaye (55e, 72e), ses 4e et 5e buts de la compétition. Le résumé du match sur YouTube donne encore la chair de poule.

En finale, le génie, natif de Luluabourg (aujourd’hui Mbuji-Mayi) marque 4 buts, deux doublés, face à la Zambie. D’abord disputé le 12 mars (2-2), la finale est rejouée deux jours plus tard et Ndaye offre le titre au Zaïre grâce à ses deux buts (30e et 70e), devant Mohamed Ali en personne.

Neuf buts à l’issue du tournoi égyptien et un record qui tient debout près d’un siècle plus tard.

La menace du « Lion »

Depuis 74, aucun autre buteur n’a atteint le chevet de « Mutumbula ». Hossam Hassan (Égypte) et Benni McCarthy s’en étaient rapprochés en 1998, au Burkina Faso (7 buts chacun). Depuis, plus aucun buteur n’a dépassé 5 buts dans une CAN. Samuel Eto’o, Didier Drogba, Patrick Mboma, Kalusha Bwalya, Odion Ighalo, Rshidi Yekini et d’autres buteurs s’y sont essayé sans succès. Cette saison, Vincent Aboubakar se pose en nouveau challenger au défi.

« C’est possible que ce record soit atteint estime Micky Junior, journaliste sportif ghanéen contacté par FootRDC. Aboubakar n’a pas l’air de vouloir arrêter de marquer. Il bénéficie de la bonne compréhension de ses collègues, qui peuvent lire ses mouvements et savent quand lui donner l’occasion de marquer, » analyse-t-il. « Je le vois battre ce record, car je pense qu’il a de bonnes chances de marquer à chaque match. »

Le nombre de matchs justement, il jour en faveur du Lion indomptable. Avec une CAN à 24 pays, le vainqueur de la compétition disputera au minimum 7 matchs, soit 1 de plus que Pierre Ndaye en 1974. Marcel Kiadi, journaliste kinois depuis les années 80, croit « qu’il s’agit d’un vieux record qui refuse d’être battu, parce que cet exploit ne se décrète pas ! »

« Il peut ou ne pas être battu, ce fameux record, pourquoi ne pas attendre et voir. Car, faudra-t-il que l’équipe de Vincent Aboubacar ait une longue vie dans cette compétition », pense le journaliste, qui admet tout de même Marcel Kiadi. Qualifié pour les Huitièmes, le Cameroun de Vincent Aboubakar se trouve encore à des kilomètres d’un sacre le 6 février prochain. En attendant, Pierre Mulamba restera au sommet du record des buts marqués en une seule édition de CAN, au moins jusqu’à ce soir de finale à Yaoundé.

Pour aller plus loin

rsssf.com

« 30 ans de Coupe d’Afrique de Nations » de Faouzi Mahjoub

Iragi Elisha

Vous pourriez aussi aimer