Éditorial : à DCMP, Vidiye Tshimanga l’éternel démissionnaire

Date:

Les démons viennent de resurgir au sein du Daring Club Motema Pembe, encore. Malgré que le championnat soit à l’arrêt, les violons ne s’accordent toujours pas depuis un temps entre le Conseil d’administration et Vidiye Tshimanga, lui qui assumait jusque là l’intérim à la tête de la coordination du club Vert et blanc de Kinshasa.

A trois mois de la fin de son mandat, l’actuel conseiller du président de la république, Félix Tshisekedi, en matières stratégiques décide pour la troisième fois, en une saison, de déposer sa démission. C’est peut être cette fois ci un aller sans retour pour celui qui a été élu pour trois ans à la tête des Immaculés.

« Mêmes causes, mêmes effets »

Dans une correspondance du 14 avril, déposée le vendredi 15 au conseil d’administration, Vidiye Tshimanga exprimait sa surprise face « au manque de tact mais surtout du manque de considération » affiché par le conseil d’administration a son égard. Tshimanga avait appris, le lundi 11 avril, que le CA A décidé de la cessation de sa gestion courante à DCMP, décision que le principal intérêteressé acceptait était la « décision des sages ».

« Je tiens cependant à porter à votre attention, que cette procédure ne respecte en rien ni les textes, ni le sérieux dont j’ai toujours crédité votre auguste institution. Les mêmes causes engendrant les mêmes. Conséquences, la légéreté et le manque de respect de nos textes légaux, ne peuvent engendrer qu’anarchie et désordre.«  déclarait président Vidiye Tshimanga. Inutile de dire que la pilule ne passait pas.

« Le Conseil d’administration divisé »

Dans la même lettre des « sages » du club Vert et blanc, ces derniers avaient déclaré nul et de nul effet les installations des comités sectionnaires des supporters faite par Tshimanga le 8 et 12 avril dernier. Ambiance. Ils qualifiaient cette initiative d’une violation de status de DCMP. Cette accusation est rejettée par Tshimanga, dans sa réponse à la correspondance. Pour lui, cette installations des comités sectionaires  a toujours été le souhait du conseil d’administration.

« Permettez-moi de porter à votre souvenir, que l’installation d’une Grande Commission des Supporters a été, non seulement une recommandation, mais bien plus, une décision du conseil d’administration, pour laquelle je n’étais d’ailleurs pas favorable. C’est bel et bien à votre demande que ce travail a été accompli et mené jusqu’à son installation effective« , se justifie-t-il.

Cet extrait vient traduire la division au sein des administrateurs du club, aux propos de M. Tshimanga. Selon certains indiscretions, une partie est sous les commandes d’un ancien dirigeant immaculé qui finance toutes les rencontres. Selon les mêmes sources, la dernière rencontre des administrations s’est déroulée sans Papa Jonas Mukamba, figure respectée et icône de la fanbase de Motema Pembe.

« Demande de remise et reprise »

Tshimanga accepte de laisser la gestion du club aux sages, qui devront se réunir ce samedi pour se décider.

« Me sentant très inconfortable à engager un bras de fer avec vos respectueuses personnes, je vous invite à faire la remise et reprise avec le porteur de la présente, à savoir le Secrétaire Général Olivier Pengongo« , a ajouté Vidiye Tshimanga.

Une commission spéciale devrait être installée ce samedi, à en croire la dernière sortie médiatique des sages de l’équipe Vert et blanc de Kinshasa.

« Démission version 3″

Il ne se passe pas une saison sans que les démons de la division ne puissent resurgir au sein de DCMP. Ce n’est pas la première fois que Vidiye Tshimanga présente sa démission à la tête de la Coordination de DCMP. Le 12 octobre 2020, il avait alors évoqué des « obligations privées et publiques » comme raison principales, mais à l’époque sa décision avait été rejetée par le conseil d’administration.

Le 31 Décembre 2021, il jetait de nouveau le tablier suite aux incidents qui avaient emaillé la réunion du conseil d’administration du 30 décembre 2021. Il en était venu au mains avec quelques supporters devenant la risée risée reseaux sociaux. Il y a eu des réunions, multipliées, pour qu’il revienne sur sa décision. Chose faite, pour une troisième démission quelques mois plus tard. Arrivé avec des ambitions africaines et de conquête au pays, la gestion de Vidiye Tshimanga comptera plus pour ses innombrables « Je t’aime moi non plus » entre son administration et les « sages » de DCMP, au grand dam des supporters des Dora.

JMM

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

DCMP : un ancien président de l’OM, nouveau partenaire pour « se developper »

Jacques-Henri Eyraud a signé en tant que partenaire du...

Linafoot : le derby kinois sur les traces de celui de Lubumbashi

Prévue ce dimanche, la rencontre qui devait mettre aux...

DCMP: l’avenir de Djene Ntumba sur la sellette

À 24 heures du derby entre le Daring Club...