Infrastructures: Le stade Tata Raphaël presqu’une poubelle.

Inauguré sous le nom de stade Roi Baudouin en 1952 , et renommé stade du 20 Mai en 1967 , le stade Tata Raphaël ( depuis 1997) connait l’une des pires périodes de son existence.

Situé en pleine commune de Kalamu, ce stade aux grands souvenirs sportifs historiques mondiaux de l’ère Mobutu, essentiellement le combat de boxe en 1974 ,
Mohamed Ali à George Foreman (The Rumble in the Jungle) , voit ses alentours se degrader de plus en plus.

Pire encore, même la tombe du Père Raphaël de la Kethule à l’intérieur se voit profanée.
Tout autour d’elle s’est érigée une poubelle publique hors norme.
Sans gêne, kinoises et kinois y jettent les detritus.

Max Mokey, nouvel Administrateur dudit stade depuis le lundi 04 décembre, a du pain sur la planche.

Il a au-délà de rehabiliter ce monument la mission d’honnorer la mémoire du père
scheutiste belge Raphaël de la Kethulle de Ryhove (Tata signifie père en lingala), fondateur de l’Union sportive de Léopoldville et initiateur de la construction du stade Reine-Astrid (stade Cardinal-Malula actuel).

Les sportifs ainsi que le gouvernement congolais ont également un rôle à jouer dans la réhabilitation de ce patrimoine sportif, l’un de plus grands du pays.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer